Brezoland
Bienvenue à toi sur Brezoland,
le forum de discussions sans prise de tête ! Smile

De 13 à 99 ans, nous t'invitons à nous rejoindre
si tu aimes débattre de tout et de rien, créer de
nouveaux liens d'amitiés, t'informer, rire, jouer,
dans la convivialité et le respect.

Soirées chat, concours photos, jeux, ...
nous proposons aussi de quoi te détendre,
avant, pendant, ou après journée ou école.

Inscris-toi ou connecte-toi ! Smile
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Statistiques
Nous avons 93 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est lebeau

Nos membres ont posté un total de 622174 messages dans 41079 sujets
Derniers sujets
» Une aide à domicile pour chiens seuls dans la journée !
Aujourd'hui à 16:11 par Caroline12

» Claude Rich est décédé à l'âge de 88 ans
Aujourd'hui à 16:09 par Caroline12

» Chaque jour sa citation !!
Aujourd'hui à 16:08 par Caroline12

» Bonjour / Bonsoir
Aujourd'hui à 16:05 par Caroline12

» Je l'ai suggéré ici même plusieurs fois...
Aujourd'hui à 14:24 par papacoz

» Les amours de vacances
Aujourd'hui à 12:23 par Halona

» Piqûre de méduse : marche à suivre !
Aujourd'hui à 11:38 par Damkipik

» Une solution audacieuse pour le climat ?
Aujourd'hui à 11:35 par Damkipik

» Le macronisme : une analyse matière à réflexion
Aujourd'hui à 11:01 par papacoz

» Ségolene Royal
Aujourd'hui à 10:35 par girolette

» C'est moi qui suis votre chef !!!
Aujourd'hui à 09:43 par papybarbus

» L'orage s'abat sur un musée et met le feu ...
Hier à 21:47 par Gustyne

» Un couple retrouvé ... 75 ans après ...
Hier à 16:43 par Damkipik

» Huile de palme, à interdire ou pas ?
Hier à 07:49 par Damkipik

» Euro de football féminin
Jeu 20 Juil 2017, 20:29 par Frimousse73

» TF1 va pouvoir interrompre ses JT avec de la publicité
Jeu 20 Juil 2017, 20:16 par Frimousse73

» Une jeune fille défie l'Arabie saoudite en mini-jupe
Jeu 20 Juil 2017, 16:22 par Damkipik

» Ouksétikison !!!!
Mer 19 Juil 2017, 20:52 par DoMi

» Laurence haïm quitte en marche
Mer 19 Juil 2017, 17:29 par papacoz

» Un immense iceberg
Mer 19 Juil 2017, 16:01 par Halona

» A savoir si vous avez envie d'une croisière...
Mer 19 Juil 2017, 15:29 par Frimousse73

» Une France fédérale pour plus de liberté...
Mer 19 Juil 2017, 09:59 par papacoz

» Pour ou contre les vaccins : une mise au point
Mer 19 Juil 2017, 08:52 par Damkipik

» Etant fan de musique électronique, j'aime
Mar 18 Juil 2017, 18:15 par Copernic

» Tour de France 2017
Mar 18 Juil 2017, 17:35 par Damkipik

» François BAROIN quitte le Sénat ...
Mar 18 Juil 2017, 09:37 par Christophe

» Les devoirs de vacances
Lun 17 Juil 2017, 22:30 par DoMi

» Les fans d'Angélique marquise des anges .... sont en deuil
Lun 17 Juil 2017, 20:21 par Gustyne

» Qui a regardé le défilé du 14 juillet ?
Lun 17 Juil 2017, 19:37 par Frimousse73

» Vos réactions SVP
Lun 17 Juil 2017, 19:12 par Frimousse73

» votre avis
Lun 17 Juil 2017, 13:30 par Copernic

» Juste pour savoir
Lun 17 Juil 2017, 12:58 par zet

» Logiciel sympa d'éditeur d'images
Dim 16 Juil 2017, 20:23 par Damkipik

» Cleanfox, qui connaît ?
Dim 16 Juil 2017, 10:10 par Copernic

» L'avenir de nos enfants
Sam 15 Juil 2017, 21:32 par Aurore

» Confier certaines tâches ménagères à ses enfants
Sam 15 Juil 2017, 20:55 par canelle

» Exposer ses enfants sur la toile, est-ce dangereux ?
Sam 15 Juil 2017, 20:18 par Caroline12

» Epilation, ce qu'en pensent les hommes
Sam 15 Juil 2017, 19:10 par soupe-line

» Sur la route des vacances, no stress !
Sam 15 Juil 2017, 18:38 par soupe-line

» Quelques spécialitées culinaires du sud ouest
Sam 15 Juil 2017, 15:36 par titus2

» Un job d'été
Sam 15 Juil 2017, 14:30 par Caroline12

» Si vous aviez une question à poser au président quelle serait-elle ?
Sam 15 Juil 2017, 12:54 par Halona

» Le lait et le fromage n'ont rien de végétal dit l'UE
Sam 15 Juil 2017, 09:25 par titus2

» Cette femme vit avec 1000 chats
Ven 14 Juil 2017, 18:52 par DoMi

» Notre ménagerie...
Ven 14 Juil 2017, 18:35 par Ondeline

» Mesdames, pensez cœur...
Ven 14 Juil 2017, 18:28 par soupe-line

» Attention à ce que vous faites devant l'écran TV...
Ven 14 Juil 2017, 17:18 par Copernic

» Créer son parfum avec les huiles essentielles
Ven 14 Juil 2017, 12:53 par rose04

» je suis déléguée du personnel !
Jeu 13 Juil 2017, 21:43 par Sophie

» Mémoires d'un magistrat d'un autre temps
Jeu 13 Juil 2017, 17:35 par Damkipik


les classes sociales en France

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par zet le Ven 28 Oct 2016, 14:02

papybarbus a écrit:
Ceci me fait dire que je suis pour le plafonnement des retraites, pour ceux qui ont pu profiter de la vie et on donc pu préparer leur retraite et une retraite au minimum égale au SMIC pour les autres qui ont trimé dure pour gagner que dalle. ( je ne parle pas pour les fénéants qui n'ont jamais bossés)

Désoler si je choque certain d'entre vous.

ben dans ce cas quel intérêt de bosser si c'est pour se retrouver au smic a la fin de sa vie ??? scratch scratch scratch

la personne qui a "bien" vécu tout sa vie va devoir se serrer la ceinture après ?






zet

Membre de BREZOLAND



http://maguyane.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Arthénice le Ven 28 Oct 2016, 14:13

Moi tu ne me choque pas. Effectivement avec 4000 euros on peut commencer à "épargner". Mais je crains qu'avec une épargne sur 4000 euros il soit impossible d'investir. Actuellement ce n'est plus les économies fruit du travail qui permettent de constituer un capital retraite.

Ce qui permet de constituer un capital c'est soit un héritage que l'on place dans l'immobilier (placement sur) ou dans des valeurs boursières (à condition d'ètre bien renseigné car les "conseillers" bancaires ne savent souvent pas ce qu'ils proposent mais comme ils perçoivent une com pour chaque placement. Et des produits toxiques il y a légion. L'assurance vie est encore interessante

Ce qui rapporte ce sont les stocks, les plans épargne groupe etc et le jackpot n'est ni pour les pauvres, ni pour les classes moyennes
On parle toujours de "l'impot" mais les SO font à mon sens partie des privilèges comme les appartements et logements de fonction les voyages privés payés avec les miles gagnés gratuitement avec les trajets pros-----



avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Clio le Ven 28 Oct 2016, 14:23

Sans rentrer dans les détails, je trouve que les fameuses classes se sont bien fondues entre elles. Dans ma jeunesse, il y avait encore les notables (médecins, notaires, instituteurs, curés, etc.) que l'on aimait ou détestait et puis les commerçants, les employés, les ouvriers et les pauvres. La façon de s'habiller pouvait aussi délimiter les classes. Il me semble qu'aujourd'hui tout cela est gommé. Mais ce n'est que mon avis.
avatar
Clio

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Arthénice le Ven 28 Oct 2016, 14:37

Je pense le contraire : c'est de plus en plus clivé. Pour preuve la mode il faut s'habiller y compris en contrefaçon pour donner l'impression que l'on appartient à la classe supérieure.
Dans les classes dites "supérieures" il y a des codes que l'on reçoit dès l'enfance et que l'on transmet à ses égaux;
Le mélange n'est qu'une apparence
C'est moins segmenté su Paris mais en province un notable ne dine pas encore à sa table avec son coiffeur
Je précise : je ne dis pas que c'est bien mais que c'est comme çà que je le ressens. Les autres m'ont toujours interessés pour ce qu'ils sont et pas pour ce qu'ils font
avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Invité le Ven 28 Oct 2016, 15:24

papybarbus a écrit:Je fais donc parti des classes populaires et je n'en ai pas honte.
Par contre, ce que je trouve honteux c'est qu'avec des revenus supérieurs à 4000€ ont râle quand il faut payer des impôts.
J'explique mon raisonnement.
Un couple qui bosse toute sa vie au SMIC ne peut rien mettre de coté. Donc vie au jour le jour.
Un couple qui vit avec 4000€ et à fortiori avec plus, peut épargner et préparer sa retraite avec des placements immobiliers ou autres.
Ceci me fait dire que je suis pour le plafonnement des retraites, pour ceux qui ont pu profiter de la vie et on donc pu préparer leur retraite et une retraite au minimum égale au SMIC pour les autres qui ont trimé dure pour gagner que dalle. ( je ne parle pas pour les fénéants qui n'ont jamais bossés)

Désoler si je choque certain d'entre vous.

Si je suis bien ton raisonnement le couple qui vie avec 4000€ devrais vivre au smic et économiser pour la retraite en payant bien entendu tous les impôts (y compris les parasites venus de ....) et n'ayant "droit" à rien ... APL, etc, etc, ....

Donc fabriquer une Volkswagen (voiture du peuple) française, idem pour le logement, non ???
alors, restons réaliste, ses propos bolcheviques n'ont jamais rien donné de vivable
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par canelle le Ven 28 Oct 2016, 16:43

Dans la mesure où l'on a gagné son argent honnêtement en bossant comme des malades et j'en connais, pourquoi culpabiliser d'en avoir, de plus les cotisations ont été surement au prorata, donc normale que leur retraite soit plus conséquente que pour celui qui n'a rien fait, pas parce qu'il n'était pas capable juste parce que c'était un choix de vie. Celui qui gagne 4000 euros a en tant que célibataire quasi un mois de salaire, c'est déjà pas mal et comme dit Zet suivant l'endroit où nous vivons la vie n'est pas la même. A une époque ma fille gagnait bien sa vie mais son appartement de 35 m2 lui coutait 1500 euros quand elle avait tout payé, elle était seule il n'y avait pas non plus de quoi économiser beaucoup même si comme elle dit elle y arrivait. Et puis nous n'avons pas tous les mêmes priorités, moi je mets de l'argent de côté et je l'ai toujours fait plus ou moins, même au temps des vaches très maigres, il y a parfois des lendemain qui déchantent il vaut mieux être prévoyant. Maintenant est ce normale de donner toujours plus à ceux qui ont été imprévoyant par choix. Un peu facile. Je suis peut être hors sujet en me relisant tant pis Laughing
avatar
canelle

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par papybarbus le Ven 28 Oct 2016, 16:44

Message a supprimer, car mauvaise manipe.
merci


Dernière édition par papybarbus le Ven 28 Oct 2016, 16:49, édité 1 fois
avatar
papybarbus

Modérateur



https://balades-en-camping-car.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par papybarbus le Ven 28 Oct 2016, 16:47

zet a écrit:
papybarbus a écrit:
Ceci me fait dire que je suis pour le plafonnement des retraites, pour ceux qui ont pu profiter de la vie et on donc pu préparer leur retraite et une retraite au minimum égale au SMIC pour les autres qui ont trimé dure pour gagner que dalle. ( je ne parle pas pour les fénéants qui n'ont jamais bossés)

Désoler si je choque certain d'entre vous.

ben dans ce cas quel intérêt de bosser si c'est pour se retrouver au smic a la fin de sa vie ??? scratch scratch scratch

la personne qui a "bien" vécu tout sa vie va devoir se serrer la ceinture après ?






Je n'ai pas dit que les retraites devaient être égale au SMIC, j'ai dit que ce devrait être un minimum et que pour les gros revenus, car pour moi, 4000€ c'est un gros revenu, la retraite devrait être limité. reste à définir la limite.
Tu sais beaucoup de gens passent leur vie au SMIC, et ces gens bossent beaucoup plus que certains gros revenus.
Mais sur ce sujet, comme sur d'autre chaqu'un a le droit d'avoir son avis.
avatar
papybarbus

Modérateur



https://balades-en-camping-car.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Invité le Ven 28 Oct 2016, 16:49

canelle a écrit:Dans la mesure où l'on a gagné son argent honnêtement en bossant comme des malades et j'en connais, pourquoi culpabiliser d'en avoir, de plus les cotisations ont été surement au prorata, donc normale que leur retraite soit plus conséquente que pour celui qui n'a rien fait, pas parce qu'il n'était pas capable juste parce que c'était un choix de vie. Celui qui gagne 4000 euros a en tant que célibataire quasi un mois de salaire, c'est déjà pas mal et comme dit Zet suivant l'endroit où nous vivons la vie n'est pas la même. A une époque ma fille gagnait bien sa vie mais son appartement de 35 m2 lui coutait 1500 euros quand elle avait tout payé, elle était seule il n'y avait pas non plus de quoi économiser beaucoup même si comme elle dit elle y arrivait. Et puis nous n'avons pas tous les mêmes priorités, moi je mets de l'argent de côté et je l'ai toujours fait plus ou moins, même au temps des vaches très maigres, il y a parfois des lendemain qui déchantent il vaut mieux être prévoyant. Maintenant est ce normale de donner toujours plus à ceux qui ont été imprévoyant par choix. Un peu facile. Je suis peut être hors sujet en me relisant tant pis Laughing

Absolument pas hors sujet, juste une des vérités qu'il n'est plus sociétale de dire Suspect

Tiens pour mémoire un conte que nous connaissons tous ..

VERSION TRUST
-Une fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule.
-Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l'hiver.
-La cigale pense que la fourmi est stupide, elle rit, danse et joue tout l'été.
-Une fois l'hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie.
-La cigale grelottante de froid n'a ni nourriture ni abri, et meurt de froid.

-FIN.


VERSION FRANCAISE
 
-La fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule.
-Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l'hiver.
-La cigale pense que la fourmi est stupide, elle rit, danse et joue tout l'été.
-Une fois l'hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie.

-La cigale grelottante de froid organise une conférence de presse et demande pourquoi la fourmi a le droit d'être au chaud et bien nourrie tandis que les autres, moins chanceux comme elle, ont froid et faim.
-Les Français sont frappés que, dans un pays si riche, on laisse souffrir cette pauvre cigale tandis que d'autres vivent dans l'abondance.
-Les journalistes organisent des interviews, demandant pourquoi la fourmi est devenue riche sur le dos de la cigale et interpellent le gouvernement pour augmenter les impôts de la fourmi afin qu'elle paie 'sa juste part'.
-Les impôts de la fourmi sont augmentés et la fourmi reçoit aussi une amende pour ne pas avoir embauché la cigale comme aide.
-La maison de la fourmi est préemptée par les autorités car la fourmi n'a pas assez d'argent pour payer son amende et ses impôts.
-L'ancienne maison de la fourmi, devenue logement social pour la cigale, se détériore car cette dernière n'a rien fait pour l'entretenir.
-Des reproches sont faits au gouvernement pour le manque de moyens.
-La cigale meurt d'une overdose.
-Libération et L'Humanité commentent l'échec du gouvernement à redresser sérieusement le problème des inégalités sociales.

-FIN.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par zet le Ven 28 Oct 2016, 17:41

papybarbus a écrit:
zet a écrit:
papybarbus a écrit:
Ceci me fait dire que je suis pour le plafonnement des retraites, pour ceux qui ont pu profiter de la vie et on donc pu préparer leur retraite et une retraite au minimum égale au SMIC pour les autres qui ont trimé dure pour gagner que dalle. ( je ne parle pas pour les fénéants qui n'ont jamais bossés)

Désoler si je choque certain d'entre vous.

ben dans ce cas quel intérêt de bosser si c'est pour se retrouver au smic a la fin de sa vie ??? scratch scratch scratch

la personne qui a "bien" vécu tout sa vie va devoir se serrer la ceinture après ?



Je n'ai pas dit que les retraites devaient être égale au SMIC, j'ai dit que ce devrait être un minimum et que pour les gros revenus, car pour moi, 4000€ c'est un gros revenu, la retraite devrait être limité. reste à définir la limite.
Tu sais beaucoup de gens passent leur vie au SMIC, et ces gens bossent beaucoup plus que certains gros revenus.
Mais sur ce sujet, comme sur d'autre chaqu'un a le droit d'avoir son avis.

pas de soucis, comme tu dis, chacun son avis...

le personne qui touche (puisqu'on parle de ce montant) 4000 euros, ne les a peut etre pas touché toute sa vie, elle a peut etre bossé dur pour en arriver là ; ca serait anormal de la punir pour celui qui a commencé a 4000 et qui a la retraite touche le double ou plus...

bien sur qu'il y a des gens qui passent leur vie au smic et qui bossent dur et qui meriterait mieux,
mais il y a aussi ceux qui s'en contente et qui essaye de tirer sur toutes les aides (j'en connais, j'ai un cas dans la famille) et qui arrivé a la retraite se plaignent et jalousent ceux qui ont une retraite plus confortable.

avatar
zet

Membre de BREZOLAND



http://maguyane.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Damkipik le Ven 28 Oct 2016, 17:51

Absente de France durant un quart de siècle je n'ai pas suffisamment cotisé pour avoir les deux tiers du smic à la retraite. C'est moi qui ai fait un choix et je l'assume. Je complète ma retraite en faisant de la distribution directe. C'est parfaitement autorisé par la loi sans avoir à s'inquiéter de dépasser un maximum autorisé comme pour les activités salariées.
avatar
Damkipik

Membre de BREZOLAND



http://www.consommer-autrement.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Frimousse73 le Ven 28 Oct 2016, 23:12

Damkipik a écrit:Absente de France durant un quart de siècle je n'ai pas suffisamment cotisé pour avoir les deux tiers du smic à la retraite. C'est moi qui ai fait un choix et je l'assume. Je complète ma retraite en faisant de la distribution directe. C'est parfaitement autorisé par la loi sans avoir à s'inquiéter de dépasser un maximum autorisé comme pour les activités
salariées.

Idem me concernant. J'ai passé près de 30 ans en Afrique en travaillant et sans cotiser. Je n'ai pas été prévoyante car je n'imaginais pas un jour divorcer. Mon mari n'a jamais cotisé pour moi et je me retrouve donc avec une retraite 5 fois moindre que le smic. J'ai heureusement une prestation compensatoire viagère, très maigre elle aussi) versée par mon ex. Cette formule n'existe plus à présent, toutes les prestations compensatoires sont en capital. J'ai donc la valeur totale de 60% du smic. Vivant avec mon compagnon dont la retraite le place dans la moyenne inférieure, à nous deux nous vivons correctement. Sans faire de folies ni nous priver. Nous avons l'un et l'autre un capital placé et j'ai personnellement un livret A qui me sert de "poire pour la soif" me permettant de me payer un voyage par ci par là, d'aller voir ma fille au Canada ou me payer un extra vestimentaire ou autre. Ca me suffit amplement. J'essaie de le réalimenter ensuite en économisant de façon à ce qu'il tourne toujours autour d'une certaine somme. Je n'envie jamais personne. Etre heureux de ce que l'on a a toujours été ma philosophie et ceux qui gagnent beaucoup, beaucoup plus ne perturbent pas mon sommeil.

C'est quoi la distribution directe Damkipik? Ce sont les vente à domicile genre Tupperware??
avatar
Frimousse73

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Arthénice le Ven 28 Oct 2016, 23:18

Erreur Frimousse la rente viagère existe toujours mais c'est le juge qui peut en décider si l'interessé est considéré comme "dans le besoin" Smile
avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par papybarbus le Ven 28 Oct 2016, 23:45

Damkipik a écrit:Absente de France durant un quart de siècle je n'ai pas suffisamment cotisé pour avoir les deux tiers du smic à la retraite. C'est moi qui ai fait un choix et je l'assume. Je complète ma retraite en faisant de la distribution directe. C'est parfaitement autorisé par la loi sans avoir à s'inquiéter de dépasser un maximum autorisé comme pour les activités salariées.
Tu distribues de la pub ?
avatar
papybarbus

Modérateur



https://balades-en-camping-car.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Frimousse73 le Ven 28 Oct 2016, 23:50

Arthénice a écrit:Erreur Frimousse la rente viagère existe toujours mais c'est le juge qui peut en décider si l'interessé est considéré comme "dans le besoin" Smile

OK, je ne savais pas. Autrefois on avait le choix entre les 2 formules sans que le juge intervienne. En tout cas je suis rudement contente que Bernard m'ait conseillé de choisir la rente viagère car je suis au moins certaine de percevoir cette somme au lieu d'un placement toujours à risque, surtout par les temps qui courrent.
avatar
Frimousse73

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Invité le Sam 29 Oct 2016, 09:11

trust a écrit:
canelle a écrit:Dans la mesure où l'on a gagné son argent honnêtement en bossant comme des malades et j'en connais, pourquoi culpabiliser d'en avoir, de plus les cotisations ont été surement au prorata, donc normale que leur retraite soit plus conséquente que pour celui qui n'a rien fait, pas parce qu'il n'était pas capable juste parce que c'était un choix de vie. Celui qui gagne 4000 euros a en tant que célibataire quasi un mois de salaire, c'est déjà pas mal et comme dit Zet suivant l'endroit où nous vivons la vie n'est pas la même. A une époque ma fille gagnait bien sa vie mais son appartement de 35 m2 lui coutait 1500 euros quand elle avait tout payé, elle était seule il n'y avait pas non plus de quoi économiser beaucoup même si comme elle dit elle y arrivait. Et puis nous n'avons pas tous les mêmes priorités, moi je mets de l'argent de côté et je l'ai toujours fait plus ou moins, même au temps des vaches très maigres, il y a parfois des lendemain qui déchantent il vaut mieux être prévoyant. Maintenant est ce normale de donner toujours plus à ceux qui ont été imprévoyant par choix. Un peu facile. Je suis peut être hors sujet en me relisant tant pis Laughing

Absolument pas hors sujet, juste une des vérités qu'il n'est plus sociétale de dire Suspect

Tiens pour mémoire un conte que nous connaissons tous ..

VERSION TRUST
-Une fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule.
-Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l'hiver.
-La cigale pense que la fourmi est stupide, elle rit, danse et joue tout l'été.
-Une fois l'hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie.
-La cigale grelottante de froid n'a ni nourriture ni abri, et meurt de froid.

-FIN.


VERSION FRANCAISE
 
-La fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule.
-Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l'hiver.
-La cigale pense que la fourmi est stupide, elle rit, danse et joue tout l'été.
-Une fois l'hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie.

-La cigale grelottante de froid organise une conférence de presse et demande pourquoi la fourmi a le droit d'être au chaud et bien nourrie tandis que les autres, moins chanceux comme elle, ont froid et faim.
-Les Français sont frappés que, dans un pays si riche, on laisse souffrir cette pauvre cigale tandis que d'autres vivent dans l'abondance.
-Les journalistes organisent des interviews, demandant pourquoi la fourmi est devenue riche sur le dos de la cigale et interpellent le gouvernement pour augmenter les impôts de la fourmi afin qu'elle paie 'sa juste part'.
-Les impôts de la fourmi sont augmentés et la fourmi reçoit aussi une amende pour ne pas avoir embauché la cigale comme aide.
-La maison de la fourmi est préemptée par les autorités car la fourmi n'a pas assez d'argent pour payer son amende et ses impôts.
-L'ancienne maison de la fourmi, devenue logement social pour la cigale, se détériore car cette dernière n'a rien fait pour l'entretenir.
-Des reproches sont faits au gouvernement pour le manque de moyens.
-La cigale meurt d'une overdose.
-Libération et L'Humanité commentent l'échec du gouvernement à redresser sérieusement le problème des inégalités sociales.

-FIN.



Pour ceux qui tiendraient le discours inverse, imaginez un pays où les retraites sont plafonnées, combien y aurait-il encore de médecins, d'avocats, de chirurgiens, et bien d'autres professions qui payent un max d'impôts, qui font parfois jusqu'à 70 h par semaine pour venir en aide aux autres ? Pourquoi s'enquiquiner à faire des études pendant 10 ans pour gagner au final comme celui qui a arrêté ses études à 16 ans et qui glande dans les halls d'immeuble en dealant de la drogue et roule en BMW ? Il faut arrêter de se victimiser, oui il y a des classes différentes, mais personne n'empêche personne de sauter dans celle du dessus en bossant dur.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par papybarbus le Sam 29 Oct 2016, 10:29

Je n'aime pas ces manières de détourner ce que j'ai écrit, et surtout de déformer mes propos.
Débrouillez vous avec votre sujet et bien d'autres. Puisque Le Smicar est un fainéant dileur et pervers, je n'ai rien à faire ici.
Bien évidement les vétos et toubibs font des études et bossent, mais celui qui est dans une chaine à l'usine, lui aussi il bosse et ne part part pas en vacances au bout du monde à chaques vacances solaires.
Fin de participation pour moi.
avatar
papybarbus

Modérateur



https://balades-en-camping-car.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Invité le Sam 29 Oct 2016, 11:35

Je n'ai jamais dit que les smicards ne bossaient pas, mais les dealers, car pour eux aussi on doit payer une retraite, on va même avoir droit au revenu universel bientôt, chouette alors, on va pouvoir tous rester chez nous à glander, tous retraités avant l'heure, elle est pas belle la vie ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Arthénice le Sam 29 Oct 2016, 11:42

Frimousse, je te dois des excuses je me suis mal exprimée : je ne te visais pas j'ai rectifié car d'autres ici peuvent ètre concernées
En fait c'est plus subtil : on peut avoir soit un capital en une fois (non imposable) soit réparti sur 8 ans soit l'abandon d'un bien propre soit un mixte : capital plus bien ou rente ou enfin rente.
Attention à la rente si l'autre est mauvais payeur et/ou s'il vit dans un pays n'ayant pas signé la convention de La Haye
Si moi aussi je fais des erreurs je demande que l'on rectifie je n'en prendrai nullement ombrage Smile
avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Arthénice le Sam 29 Oct 2016, 11:55

Pour les médecins et autres chirurgiens ils sont sous tutelle du ministère qui codifie le montant des actes. Après ils ont le choix entre le secteur 1 : conventionné et le 2 honoraires libres. Et là çà peut monter très vite au niveau des honoraires libres. Idem pour les médecins hospitaliers qui choisissent de bénéficier au sein de l'hopital de lits de privé (sponsorisés par des marques très souvent)
Donc ces gens ont largement de quoi économiser et investir pour leur retraite
Quant aux avocats je ne préfère pas parler du montant des honoraires qui est faramineux pour bien souvent faire traiter le dossier par un collaborateur non associé

Tous les jeunes qui vivent dans des immeubles ne sont pas des dealers et ne roulent pas en BM c'est une minorité dont on parle. Et ce sont toujours les mèmes qui dealent et vont en prison. Il faudrait que les médias changent d'objectif.
Il existe certes une économie parallèle mais plutot que de la mettre en éxergue parlons plutot des policiers qui les traquent au risque de leur vie
Cà fait des décénnies que le phénomène existe et n'a pas été jugulé par les gouvernants
avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Alizarine le Sam 29 Oct 2016, 13:35

En Suisse nous avons 2 sortes de rentes :

- l'AVS qui est plafonnée (assez bas) pour les rentes mais pas plafonnée pour les cotisations, donc les salaires supérieurs payent pour les autres.
nous estimons que c'est de la solidarité
- 2ème pilier prélèvements plafonnés et rentes calculées d'après le capital versé

les 2 sont obligatoires payées moitié-moitié employeur/employé
le seul montant de l'AVS ne permet pas de vivre, mais en cumulant le 2ème pilier obligatoire si l'on a cotisé toutes sa vie, ça va

l'AVS effectue des contrôles dans les sté et s'il y a des effractions elle peut faire fermer la sté, donc peu s'amuse à tricher.

mais au final le cumul des cotisations sur les salaires est moins élevé en Suisse qu'en France
avatar
Alizarine

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Frimousse73 le Sam 29 Oct 2016, 16:52

Arthénice a écrit:Frimousse, je te dois des excuses je me suis mal exprimée : je ne te visais pas j'ai rectifié car d'autres ici peuvent ètre concernées
En fait c'est plus subtil : on peut avoir soit un capital en une fois (non imposable) soit réparti sur 8 ans soit l'abandon d'un bien propre soit un mixte : capital plus bien ou rente ou enfin rente.
Attention à la rente si l'autre est mauvais payeur et/ou s'il vit dans un pays n'ayant pas signé la convention de La Haye
Si moi aussi je fais des erreurs je demande que l'on rectifie je n'en prendrai nullement ombrage Smile

Mais je ne suis pas du tout vexée que tu aies rectifié. Tout le monde peut faire une erreur et même moi, et surtout moi Wink Wink
Je n'ai aucun problème avec mon ex pour le paiement. S'il m'a entourloupée au cours du divorce et que j'y ai perdu 20% de la vente de notre maison il s'est rattrapé. Il est très correct à présent. Et toi? Ca suit son cours...?
avatar
Frimousse73

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Damkipik le Sam 29 Oct 2016, 18:45

Non, papybarbus, je ne distribue pas de la publicité. Tout au contraire je distribue les produits d'une marque dont vous ne verrez quasiment jamais de la pub dans les media.
Frimousse, oui et non.
Il y a entre 450 et 500 produits qui couvrent tout l'éventail de ce qu'on nomme le plus souvent les rayons droguerie dans les grandes surfaces : produits de ménage, d'hygiène, lessiviels, produits capillaires, cosmétiques, vitamines et compléments alimentaires et quelques autres spécialités.
Si vous voulez en savoir plus faut aller lire le petit site dont j'ai mis l'adresse dans mon profil. Cela vous expliquera tout en détail.
avatar
Damkipik

Membre de BREZOLAND



http://www.consommer-autrement.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Arthénice le Sam 29 Oct 2016, 20:29

20% veinarde la moyenne est de 30%.
Moi tout dépend de ce dont on parle. L'appel du divorce c'est très long puisque c'est un jugement collégial et qu'en plus je vais faire incident puisque la situation est totalement différente et qu'il y a organisation d'insolvabilité
Pour les autres procédures j'attends les jugements à juge unique puisqu'en première instance et si çà ne va pas
dans mon sens j'irai en appel
Pas pour l'appel mais pour gagner du temps comme je l'ai enfin localisé et que les Usa viennent enfin de ratifier la convention de La Haye de 2007 sur le paiement des pensions alimentaires. Je suis en train de constituer un dossier sur la partie américaine qui va permettre au procureur américain d'entériner les décisions du juge français et là çà va lui faire très mal financièrement avec à suivre la prestation compensatoire quand le divorce sera définitivement jugé
D'ici là grace à la procédure américaine il va devoir régler l'arriéré et payer la pension alimentaire jusqu'au jugement définitif
Après comme tu le sais il y a la liquidation
Et puis j'ai déposé plainte contre lui pour non éxécutions des mesures provisoires non communication de nouvelle adresse et organisation d'insolvabilité çà fait dans les 70 000 euros de dommages et intèrets Et si le proc classe "sans suite" je fais recours auprès di procureur général. Il y a trop de dossiers classés sans suite et de lois soit-disant protectrices qui ne le sont pas
Mais j'ai un jocker dans ma manche s'il ne veut pas d'inscription au casier

Comme tu vois tout roule. Ni les tanguys ni moi ne lui reprochons son départ. Il a le droit de ne pas s'ètre senti capable d'assumer une épouse handicapée mais il n'avait pas le droit d'agir comme un voyou et d'abandonner les tanguys qu'il avait adopté

Mais ce qui me navre le plus c'est que moi je suis conseillée, épaulée mais une femme sans job et avec des enfants crois qu'elle est protégée par la justice que nenni
J'ai adressé au proc une lettre signée du ministre de la justice lui démontrant qu'elle faisait une erreur et bien elle n'en a eu cure
avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Damkipik le Dim 30 Oct 2016, 18:54

Quand je lis tout ça je me dis que j'ai bien fait de rester veuve. J'ai eu droit à un quart de siècle de joie de vivre et j'ai préféré m'en contenter que de chercher à tenter une fois de plus ma chance dans une relation dite privilégiée. Il ne faut pas tenter la chance trop souvent. La prudence est mère de sûreté.
avatar
Damkipik

Membre de BREZOLAND



http://www.consommer-autrement.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Arthénice le Lun 31 Oct 2016, 16:41

Damkipik je suis très heureuse dans ma position sociale actuelle mème si j'ai du réduire la voilure.
J'en avais soupé des voyages, du décalage des réceptions à peine arrivés et aussi vite repartis. De ne connaitre des pays que les hotels internationaux ou/et les ambassades
J'ai toujours eu ma vie mes engagements et mes centres d'interets perso et j'ai ma tribu donc je ne suis pas démunie
Je suis encore cotée à l'argus et j'aurais pu me remettre sur le marché mais j'ai décidé de vivre pour moi
avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: les classes sociales en France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum