Brezoland
Bienvenue à toi sur Brezoland,
le forum de discussions sans prise de tête ! Smile

De 13 à 99 ans, nous t'invitons à nous rejoindre
si tu aimes débattre de tout et de rien, créer de
nouveaux liens d'amitiés, t'informer, rire, jouer,
dans la convivialité et le respect.

Soirées chat, concours photos, jeux, ...
nous proposons aussi de quoi te détendre,
avant, pendant, ou après journée ou école.

Inscris-toi ou connecte-toi ! Smile
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Statistiques
Nous avons 93 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est lebeau

Nos membres ont posté un total de 622320 messages dans 41086 sujets
Derniers sujets
» faites des momes vous serez diplomés-----
Aujourd'hui à 14:32 par Damkipik

» LRM, des contestataires contre les statuts en cours d'adoption
Aujourd'hui à 14:26 par Gustyne

» Bonjour / Bonsoir
Aujourd'hui à 14:24 par Damkipik

» Les efforts demandés aux français
Aujourd'hui à 13:30 par Arthénice

» Des partitions sur des couteaux
Aujourd'hui à 12:04 par girolette

» C'est moi qui suis votre chef !!!
Aujourd'hui à 11:51 par papybarbus

» La côte de popularité du président
Aujourd'hui à 11:03 par Halona

» Chaque jour sa citation !!
Aujourd'hui à 07:55 par Gustyne

» Les Français sont ils de plus en plus fatigués ?
Aujourd'hui à 07:52 par lupain2

» Notre cerveau n'oublie jamais rien ! Explications :
Aujourd'hui à 07:32 par Damkipik

» Oui, le climat change mais pas seulement à cause de l'activité des hommes
Hier à 18:28 par papybarbus

» Les aliments a ne pas donner aux chiens et aux chats
Hier à 18:07 par Damkipik

» TF1 va pouvoir interrompre ses JT avec de la publicité
Hier à 16:56 par Christophe

» 100 entreprises pour les 3/4 du CO2
Hier à 08:12 par Damkipik

» Je l'ai suggéré ici même plusieurs fois...
Sam 22 Juil 2017, 21:49 par Gustyne

» Les amours de vacances
Sam 22 Juil 2017, 18:51 par Damkipik

» Une aide à domicile pour chiens seuls dans la journée !
Sam 22 Juil 2017, 16:11 par Caroline12

» Claude Rich est décédé à l'âge de 88 ans
Sam 22 Juil 2017, 16:09 par Caroline12

» Piqûre de méduse : marche à suivre !
Sam 22 Juil 2017, 11:38 par Damkipik

» Une solution audacieuse pour le climat ?
Sam 22 Juil 2017, 11:35 par Damkipik

» Le macronisme : une analyse matière à réflexion
Sam 22 Juil 2017, 11:01 par papacoz

» Ségolene Royal
Sam 22 Juil 2017, 10:35 par girolette

» L'orage s'abat sur un musée et met le feu ...
Ven 21 Juil 2017, 21:47 par Gustyne

» Un couple retrouvé ... 75 ans après ...
Ven 21 Juil 2017, 16:43 par Damkipik

» Huile de palme, à interdire ou pas ?
Ven 21 Juil 2017, 07:49 par Damkipik

» Euro de football féminin
Jeu 20 Juil 2017, 20:29 par Frimousse73

» Une jeune fille défie l'Arabie saoudite en mini-jupe
Jeu 20 Juil 2017, 16:22 par Damkipik

» Ouksétikison !!!!
Mer 19 Juil 2017, 20:52 par DoMi

» Laurence haïm quitte en marche
Mer 19 Juil 2017, 17:29 par papacoz

» Un immense iceberg
Mer 19 Juil 2017, 16:01 par Halona

» A savoir si vous avez envie d'une croisière...
Mer 19 Juil 2017, 15:29 par Frimousse73

» Une France fédérale pour plus de liberté...
Mer 19 Juil 2017, 09:59 par papacoz

» Pour ou contre les vaccins : une mise au point
Mer 19 Juil 2017, 08:52 par Damkipik

» Etant fan de musique électronique, j'aime
Mar 18 Juil 2017, 18:15 par Copernic

» Tour de France 2017
Mar 18 Juil 2017, 17:35 par Damkipik

» François BAROIN quitte le Sénat ...
Mar 18 Juil 2017, 09:37 par Christophe

» Les devoirs de vacances
Lun 17 Juil 2017, 22:30 par DoMi

» Les fans d'Angélique marquise des anges .... sont en deuil
Lun 17 Juil 2017, 20:21 par Gustyne

» Qui a regardé le défilé du 14 juillet ?
Lun 17 Juil 2017, 19:37 par Frimousse73

» Vos réactions SVP
Lun 17 Juil 2017, 19:12 par Frimousse73

» votre avis
Lun 17 Juil 2017, 13:30 par Copernic

» Juste pour savoir
Lun 17 Juil 2017, 12:58 par zet

» Logiciel sympa d'éditeur d'images
Dim 16 Juil 2017, 20:23 par Damkipik

» Cleanfox, qui connaît ?
Dim 16 Juil 2017, 10:10 par Copernic

» L'avenir de nos enfants
Sam 15 Juil 2017, 21:32 par Aurore

» Confier certaines tâches ménagères à ses enfants
Sam 15 Juil 2017, 20:55 par canelle

» Exposer ses enfants sur la toile, est-ce dangereux ?
Sam 15 Juil 2017, 20:18 par Caroline12

» Epilation, ce qu'en pensent les hommes
Sam 15 Juil 2017, 19:10 par soupe-line

» Sur la route des vacances, no stress !
Sam 15 Juil 2017, 18:38 par soupe-line

» Quelques spécialitées culinaires du sud ouest
Sam 15 Juil 2017, 15:36 par titus2


Le deuil parental

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le deuil parental

Message par Bohémia le Mer 14 Juin 2017, 14:31

Le deuil parental, c'est quelque chose que je connais mais qui est indéfinissable. D'aiileurs, il n'y a pas de mot dans le dictionnaire pour nous désigner. Pourtant, on parle d'un(e) veuf(ve), d'un(e) orphelin, mais pour nous, rien. Certains avancent le terme de "désenfanté" que je n'aime pas du tout, d'autres les mots "mamanges", "papanges".Les académiciens rechignent à nous trouver quelque chose !
Des psychologues parlent de "deuil pathologique" pour nous, car ils pensent que c'est un deuil comme les autres ! pourtant il n'en est rien. Quand vous perdez un enfant, c'est un véritable tsunami, un cataclysme. Il est impensable que vous puissiez inhumer votre enfant.Un gouffre s'ouvre devant vous, vous n'en sortez pas indemnes et vous ne serez plus jamais les mêmes qu'avant. Qu'avant le drame, l'accident, le décès. Une partie de vous meurt en même temps que votre enfant chéri, et chaque date, chaque fête (Noël, Jour de l'an, fête des mères) vous rappelle sans pitié qu'une chaise restera vide. A tout moment, les larmes surgissent. Une musique, une odeur, une image vous replonge dans l'ineffable.
Et que penser des phrases toutes faites que les gens vous disent sans réfléchir au chagrin qu'ils vous infligent ? " oh, allez, ça fait 9 ans !" oui, mais c'est comme si c'était hier, "il faut tourner la page" , bien sur, mon fils était un livre, "pense à autre chose", le mode d'emploi pour y arriver ?, "ton fils est à la droite de Dieu", je suis ravie mais j'aimerai mieux qu'il soit à Ma droite( surtout que je ne suis pas croyante!), "laisse faire le temps", je confimre que le temps ne fait rien.
Puis, il y a ceux qui vous fuient , comme si c'était contagieux et vous avez là l'occasion de pouvoir aisément compter vos amis. Du jour au lendemain, vous n'existez plus pour eux et ça fait encore un peu plus mal.
Nous ne demandons pourtant pas grand chose, juste qu'on puisse continuer à prononcer leur prénom et parler d'eux, parce que le souvenir est la seule chose qui nous reste .
avatar
Bohémia

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par blandine le Mer 14 Juin 2017, 16:32

Oh Bohémia ,je suis triste pour toi et je te comprends a 100%

Perdre un mari ou un proche c'est dur mais perdre un enfant c'est comme si on t'arrachait le cœur

Je ne l'ai pas vécu mais ma mére et mon pére oui ,ils sont maintenant décédés mais j'étais encore toute jeune ,ma mére ne s'en ait jamais remise et en ait décédée ,quand a mon pére il a survécu comme on peut dire pour nous élever mes 3 sœurs et moi .

C'est un cataclysme comme tu dis ,rien n'est plus pareil ,mon pére le dimanche mettait l'assiette de ma petite sœur et on le laissait faire car son chagrin était insupportable a voir

Ma collégue a perdu aussi son garçon de 31 ans ,il y a 2 ans ,c'est une femme brisée qui ne parle que de son fils et moi comme je suis souvent avec elle ,je l'écoute et soudain elle explose en larmes

Alors continue de parler de ton enfant Bohémia ,je t'envoie de gros bisous de réconfort



Dernière édition par blandine le Mer 14 Juin 2017, 17:00, édité 1 fois
avatar
blandine

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par canelle le Mer 14 Juin 2017, 16:55

Oui Bohémia, le temps ne fait rien et les discours que l'on fait m'insupporte au plus haut point. J'ai perdue une soeur elle avait 13 mois, le curé à dit aussi à mes parents, Dieu avait besoin d'elle auprès de lui, impensable pour mes parents, peut être pas très convaincu par la religion catholique, mais de ce jour cela s'est terminée, comme pour nous tous d'ailleurs. Bon courage mais là encore ce n'est pas le mot approprié sans doute
avatar
canelle

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Cat79 le Mer 14 Juin 2017, 19:08

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
avatar
Cat79

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Christophe le Mer 14 Juin 2017, 22:33

Je me dis que si je perd un enfant je ne pourrais y survivre.. je n'ose même pas y penser....ce témoignage c'est touchant merci de ta confiance
avatar
Christophe

Fondateur de BREZOLAND



http://www.brezoland.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par girolette le Mer 14 Juin 2017, 22:45

Je ne pense pas que les amis fuient par désintérêt ou autre, mais ils sont dépassés. Que dire ? aucune parole ne fera du bien, n'apportera de l'aide au parent. Et au contraire, les paroles lénifiantes du Clergé, surtout envers des personnes peu croyantes, ne peuvent que les mettre en rage. Personnellement, je serais très génée et me sentirais inutile, et quelque part comme arrogante, avec mon propre bonheur. C'est aussi très difficile d'entourer des personnes ayant un tel chagrin.

avatar
girolette

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par blandine le Mer 14 Juin 2017, 23:07

Moi je le vis au quotidien avec ma collégue ,je l'écoute ,essaye de la réconforter mais les mots sont inutiles je pense

avatar
blandine

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Arthénice le Jeu 15 Juin 2017, 12:15

Seuls quelques uns ici savent ce que j'ai enduré le 4 janvier 2016.
Nous prenions tous le petit déjeuner à la villa avant plusieurs semaines voire mois pour certains. Mon fils ainé ne s'est pas présenté à table
2 des hommes de la tribu sont montés à sa chambre pour le lever. Et là il gisait. Ils m'ont appelée j"ai fait un massage cardiaque tout en organisant les secours
Puis j'ai passé la main au SMUR
Il est décédé
Personne ne peut m'aider. J'apprends à vivre avec ou plutot sans
avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par DoMi le Jeu 15 Juin 2017, 12:27

Comme Toi Bohémia, ça fera 9 ans le 3 septembre que ma fille Stéphanie 33 ans nous a quitté..
C'est un tsunami affectif, le problème est que depuis je suis comme anesthésiée, je continue à vivre entre parenthèse... Je vis pour mes 3 autres filles et mes 8 petits enfants mais une partie de Moi n'est plus là ..

On a du mal à expliquer ce qu'il se passe dans notre tête, par contre nous en parlons encore comme si Elle était encore la.

Je sais tellement ce que tu ressens ...
avatar
DoMi

Administratrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Bohémia le Jeu 15 Juin 2017, 13:38

Je suis peinée les filles que vous viviez aussi l'impensable. Ce qui m'a beaucoup aidé, c'est l'écriture d'un blog et mon travail à l'Education Nationale. Mais je suis encore très fragile et il ne me faut pas grand chose pour rechuter dans la mélancolie. J'ai aussi une famille formidable qui m'a toujours épaulée et 2 amies ( une qui a connu Jordan et l'autre non) .J'ai bien sur mon autre fils et mes petits'enfants ( ça aussi les gens aiment nous le dire " mais tu as toujours un fils" : non, j'en ai toujours deux mais un qui n'est plus là !). N'empêche Domi et Arthénis, j'ai l'impression d'être ici sans y être vraiment, j'attend simplement que le temps passe et de survivre.
avatar
Bohémia

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Sophie le Jeu 15 Juin 2017, 15:43

Je comprends ce que vous devez ressentir. C'est terrible de perdre un de ses enfants.
A côté de ça, on ne sait pas comment on peut vous aider. Je pense qu'il n'y a pas de mots qui peuvent soulager.
Bisous.
avatar
Sophie

Membre de BREZOLAND



http://scrapfofie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Bohémia le Jeu 15 Juin 2017, 18:25

girolette a écrit:Je ne pense pas que les amis fuient par désintérêt ou autre, mais ils sont dépassés. Que dire ? aucune parole ne fera du bien, n'apportera de l'aide au parent. Et au contraire, les paroles lénifiantes du Clergé, surtout envers des personnes peu croyantes, ne peuvent que les mettre en rage. Personnellement, je serais très génée et me sentirais inutile, et quelque part comme arrogante, avec mon propre bonheur. C'est aussi très difficile d'entourer des personnes ayant un tel chagrin.

Je comprends aisément que ça doit être difficile de se retrouver en face de nous. La seule chose à faire, c'est montrer un peu de compassion et d'être présent. La seule véritable amie qui est restée passait des heures à mes côtés, on buvait du café et elle me disait tout simplement que je pouvais pleurer. sa seule présence me réconfortait.
avatar
Bohémia

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Arthénice le Ven 16 Juin 2017, 14:08

Girolette tu as tout et bien dit
Moi je ne supporte ni compassion ni empathie. La vie impose des épreuves certains en assument beaucoup d'autres moins. C'est une loterie. Après on s'accroche à la vie ou pas. Chaque choix est respectable. Je comprends que l'on pleure moi je ne peux pas
avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par DoMi le Ven 16 Juin 2017, 14:26

Moi je me l'interdis en fait, j'ai l'impression que si je commence je ne pourrai jamais arrêter...
Et ça ne soulage en rien, ça fait très mal de pleurer, je trouve qu'on ne contrôle plus rien ..
avatar
DoMi

Administratrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Bohémia le Ven 16 Juin 2017, 15:13

Comme quoi , on est vraiment tous différents, moi, si je ne pleure pas, j'ai l'impression d'étouffer. Les larmes netoient mon moi intérieur et je repars pour un tour. Et compassion et empathie ne veulent pas dire pitié. Simplement comprendre l'autre sans prendre sa place.
Le papa de Jordan n'a plus jamais pleuré après l'inhumation, pourtant, il souffre et quand ej le vois ( nous sommes séparés mais en bons termes), j'ai mal pour lui aussi , ses yeux sont inexpressifs, comme éteints.
avatar
Bohémia

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par soupe-line le Ven 16 Juin 2017, 18:14

Bohémia a écrit:Le deuil parental, c'est quelque chose que je connais mais qui est indéfinissable. D'aiileurs, il n'y a pas de mot dans le dictionnaire pour nous désigner. Pourtant, on parle d'un(e) veuf(ve), d'un(e) orphelin, mais pour nous, rien. Certains avancent le terme de "désenfanté" que je n'aime pas du tout, d'autres les mots "mamanges", "papanges".Les académiciens rechignent à nous trouver quelque chose !
Des psychologues parlent de "deuil pathologique" pour nous, car ils pensent que c'est un deuil comme les autres ! pourtant il n'en est rien. Quand vous perdez un enfant, c'est un véritable tsunami, un cataclysme. Il est impensable que vous puissiez inhumer votre enfant.Un gouffre s'ouvre devant vous, vous n'en sortez pas indemnes et vous ne serez plus jamais les mêmes qu'avant. Qu'avant le drame, l'accident, le décès. Une partie de vous meurt en même temps que votre enfant chéri, et chaque date, chaque fête (Noël, Jour de l'an, fête des mères) vous rappelle sans pitié qu'une chaise restera vide. A tout moment, les larmes surgissent. Une musique, une odeur, une image vous replonge dans l'ineffable.
Et que penser des phrases toutes faites que les gens vous disent sans réfléchir au chagrin qu'ils vous infligent ? " oh, allez, ça fait 9 ans !" oui, mais c'est comme si c'était hier, "il faut tourner la page" , bien sur, mon fils était un livre, "pense à autre chose", le mode d'emploi pour y arriver ?, "ton fils est à la droite de Dieu", je suis ravie mais j'aimerai mieux qu'il soit à Ma droite( surtout que je ne suis pas croyante!), "laisse faire le temps", je confimre que le temps ne fait rien.
Puis, il y a ceux qui vous fuient , comme si c'était contagieux et vous avez là l'occasion de pouvoir aisément compter vos amis. Du jour au lendemain, vous n'existez plus pour eux et ça fait encore un peu plus mal.
Nous ne demandons pourtant pas grand chose, juste qu'on puisse continuer à prononcer leur prénom et parler d'eux, parce que le souvenir est la seule chose qui nous reste .

Stéphanie Fugain disait après le décès de l'une de ses filles décédée de leucémie ....... je ne supporte pas les gens qui disent il faut faire son deuil, le deuil mais je n'ai pas envie de le faire qu'est ce que ça veut dire au juste faire son deuil ???
avatar
soupe-line

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Arthénice le Ven 16 Juin 2017, 18:34

Heureusement que nous sommes tous différents Smile
Il m'a fallu quelques semaines pour accepter que je n'avais pas "merdé" quand je l'ai pris en charge
Heureusement les vieux copains urgentistes m'ont aidée à accepter mais il a quand mème fallu que je fasse des simulations sur des humains pour confirmer que j'avais fait les bons gestes et pris des bonnes décisions

Ensuite j'ai recommencé à vivre et à rire mais j'ai fui pendant des mois toutes les relations dont je n'avais que foutre de leurs mots de circonstances. Mais le premier noel nous avons été incapables de le revivre à la villa
avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Bohémia le Ven 16 Juin 2017, 19:07

soupe-line a écrit:
Bohémia a écrit:Le deuil parental, c'est quelque chose que je connais mais qui est indéfinissable. D'aiileurs, il n'y a pas de mot dans le dictionnaire pour nous désigner. Pourtant, on parle d'un(e) veuf(ve), d'un(e) orphelin, mais pour nous, rien. Certains avancent le terme de "désenfanté" que je n'aime pas du tout, d'autres les mots "mamanges", "papanges".Les académiciens rechignent à nous trouver quelque chose !
Des psychologues parlent de "deuil pathologique" pour nous, car ils pensent que c'est un deuil comme les autres ! pourtant il n'en est rien. Quand vous perdez un enfant, c'est un véritable tsunami, un cataclysme. Il est impensable que vous puissiez inhumer votre enfant.Un gouffre s'ouvre devant vous, vous n'en sortez pas indemnes et vous ne serez plus jamais les mêmes qu'avant. Qu'avant le drame, l'accident, le décès. Une partie de vous meurt en même temps que votre enfant chéri, et chaque date, chaque fête (Noël, Jour de l'an, fête des mères) vous rappelle sans pitié qu'une chaise restera vide. A tout moment, les larmes surgissent. Une musique, une odeur, une image vous replonge dans l'ineffable.
Et que penser des phrases toutes faites que les gens vous disent sans réfléchir au chagrin qu'ils vous infligent ? " oh, allez, ça fait 9 ans !" oui, mais c'est comme si c'était hier, "il faut tourner la page" , bien sur, mon fils était un livre, "pense à autre chose", le mode d'emploi pour y arriver ?, "ton fils est à la droite de Dieu", je suis ravie mais j'aimerai mieux qu'il soit à Ma droite( surtout que je ne suis pas croyante!), "laisse faire le temps", je confimre que le temps ne fait rien.
Puis, il y a ceux qui vous fuient , comme si c'était contagieux et vous avez là l'occasion de pouvoir aisément compter vos amis. Du jour au lendemain, vous n'existez plus pour eux et ça fait encore un peu plus mal.
Nous ne demandons pourtant pas grand chose, juste qu'on puisse continuer à prononcer leur prénom et parler d'eux, parce que le souvenir est la seule chose qui nous reste .

Stéphanie Fugain disait après le décès de l'une de ses filles décédée de leucémie ....... je ne supporte pas les gens qui disent il faut faire son deuil, le deuil mais je n'ai pas envie de le faire qu'est ce que ça veut dire au juste faire son deuil ???


Je me pose toujours la question, même si j'ai la définition ! et quand j'ai dit au psy que jamais je ne pourrais faire le deuil de mon fils , il m'a répondu que je faisais "un deuil pathologique"..................
avatar
Bohémia

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par DoMi le Ven 16 Juin 2017, 19:55

Le pire Fabienne est que bien souvent je pense, nous ne réalisons pas .. Et que merveilleuse nuit, lorsqu'on vit avec eux en rêve, on a juste du mal à se réveiller, et lorsqu'on s'endort on ne souhaite qu'une chose est de les retrouver cette nuit encore..

Je ne sais pas si c'est la même chose pour Toi ?
avatar
DoMi

Administratrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Bohémia le Ven 16 Juin 2017, 20:15

J'ai rarement rêvé de Jordan et pourtant j'aimerai tant le retrouver et le serrer dans mes bras . Par contre, et là, je sais que beaucoup vont penser que je suis folle, je suis persuadée qu'il m'envoit souvent" des signes". Le premier : j'étais assise entre midi et 14 h, en attendant que les clients reviennent, sur les marches de mon manège. J'étais devant la caisse et le papa de Jordan était devant moi.Il voyait donc l'intérieur. Je me suis mise à pleurer en disant que je pourrais pas survivre à Jordan. C'est à ce moment là que le manège s'est mis en route, ce qui est stictement impossible sans appuyer fortement sur un bouton ( pour des raisons de sécurité) et je redis qu'il n'y avait que nous deux.........cela s'est reproduit plusieurs fois,et avec son frère aussi, cela a cessé en quelques semaines. C'est comme quand je mettais la radio, à chaque fois passait la chanson "don't woman don't cry" ............ et encore beaucoup d'autres...........
avatar
Bohémia

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par blandine le Ven 16 Juin 2017, 20:50

Tu dois te raccrocher a quelque chose Bohémia et peut étre de la ou il est Jordan te fait savoir qu'il est prés de toi

Comme toi Domi ,je pense que les réves doivent étre intenses en émotion mais dur le réveil

Ma collégue qui a perdu son fils de 31 ans ,je sais qu'elle a ses rituels et méme quand elle va au cimetiére ,un jour elle m'a dit qu'un papillon s'était posé sur la photo de son fils et elle y a vu un signe aussi car le papillon est revenu plusieurs fois

avatar
blandine

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par DoMi le Ven 16 Juin 2017, 22:14

On y croit ou pas, mais le papillon est vraiment typique des signes que nous envoie nos disparus ... Après on ne sait rien évidemment.. Mais concernant le papillon j'ai eu un signe absolument inimaginable que je ne raconte même pas, tellement c'est fou..

Pour ma part je suis persuadée Fabienne que c'est un signe le manège qui tourne seul ...

Il avait quel âge Jordan ?
avatar
DoMi

Administratrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par blandine le Ven 16 Juin 2017, 22:15

Tu peux nous raconter si tu veux Domi ?
avatar
blandine

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par DoMi le Ven 16 Juin 2017, 22:28

Je veux bien, mais c'est juste incroyable,

En fait depuis des années chez nous le papillon est toujours la dans des moments importants .. On pense que c'est un signe de mon Père qui avait une relation spéciale avec les papillons lol...
Et donc on pense que le papillon est un signe de l au delà,

Un jour dans ma salle de bains, un papillon toujours la même espèce, se pose sur le mur, et ne bouge plus du tout pendant je dirai facilement 3 semaines .. Je le laisse .. Il ne bouge absolument pas.. Un jour je sors de ma douche, je le vois bouger et s'envoler sous mes yeux ... Je le suis il prend le couloir, entre dans ma cuisine et s'envole .... Pour se poser chez ma Fille dans sa chambre, ma fille Shirley qui était ma voisine à l'époque .. enfin 3 maisons plus loin quand même. Il est resté un bon moment chez elle et a disparu..

avatar
DoMi

Administratrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par blandine le Ven 16 Juin 2017, 22:37

C'est quand méme incroyable cette histoire de papillon scratch

Ma collégue est moins triste quand elle en voit un sur la tombe de son fils car elle y va touts les jours

Et quand elle arrive l après midi je la sent plus détendue
avatar
blandine

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Le deuil parental

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum