Brezoland
Bienvenue à toi sur Brezoland,
le forum de discussions sans prise de tête ! Smile

De 13 à 99 ans, nous t'invitons à nous rejoindre
si tu aimes débattre de tout et de rien, créer de
nouveaux liens d'amitiés, t'informer, rire, jouer,
dans la convivialité et le respect.

Viens discuter avec nous et t'amuser après
l'école, journée de cours, formation, travail.

Invite tes amis, ta famille, tes connaissances.

Concours photos, jeux divers, quiz, ...
nous proposons aussi de quoi te détendre,
avant, pendant, ou après journée.

Inscris-toi ou connecte-toi ! Smile
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Statistiques
Nous avons 92 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Joannie

Nos membres ont posté un total de 633400 messages dans 41812 sujets
Derniers sujets
» Le beaujolais nouveau 2017 est arrivé
Aujourd'hui à 21:30 par DoMi

» Absence d'Arthénice.
Aujourd'hui à 21:27 par DoMi

» Le « jeu du piment » se répand dans les cours des collèges.
Aujourd'hui à 20:39 par blandine

» Carte vitale ,attention aux mails c'est une arnaque
Aujourd'hui à 20:36 par blandine

» Bécassine bientôt au cinéma !
Aujourd'hui à 20:34 par blandine

» Elle est arrivée en classe ....avec sa valise
Aujourd'hui à 20:33 par blandine

» Petit récapitulatif des bienfaits de la verveine
Aujourd'hui à 20:30 par blandine

» Un vers de 27 centimétres dans les intestins
Aujourd'hui à 20:27 par blandine

» Une décision de plus d’Obama annulée par Trump
Aujourd'hui à 20:23 par blandine

» Bonjour / Bonsoir
Aujourd'hui à 20:23 par canelle

» Le mot du jour ou du soir
Aujourd'hui à 20:20 par Damkipik

» CONSEILS ET MISES EN GARDE....
Aujourd'hui à 20:17 par blandine

» Ferrero, a modifié la recette du Nutella
Aujourd'hui à 12:59 par canelle

» Défibrilateur
Aujourd'hui à 11:41 par Damkipik

» Joyeux anniversaire Annah !....
Hier à 23:24 par canelle

» Une exécution tourne au supplice aux Etats-Unis
Hier à 21:01 par blandine

» On nage en plein délire
Hier à 20:56 par blandine

» 68 euros d'amende pour une pause pipi
Hier à 19:07 par Copernic

» Une adolescente de 17 ans a été enlevée puis torturée par son pére
Hier à 10:13 par rose04

» Les chauves sont les hommes les plus séduisants
Mer 15 Nov 2017, 20:50 par blandine

» Les interdictions au volant et leurs amendes
Mer 15 Nov 2017, 18:24 par Frimousse73

» Un sacré quiproquo
Mer 15 Nov 2017, 17:35 par blandine

» titus sera abscent du
Mer 15 Nov 2017, 13:17 par Alizarine

» Une figure historique méconnue en France
Mar 14 Nov 2017, 23:05 par Frimousse73

» Deux membres des Eagles Of Death Metal ,venus rendre hommage aux victimes du 13-Novembre
Mar 14 Nov 2017, 20:41 par blandine

» Si Jésus naissait maintenant....
Mar 14 Nov 2017, 20:40 par blandine

» Antirhumes, pastilles pour la gorge, comprimés pour le ventre... Près de la moitié des 62 médicaments testés par "60 millions
Mar 14 Nov 2017, 20:38 par blandine

» La vidéo qui rappelle pourquoi il faut toujours regarder avant de traverser
Mar 14 Nov 2017, 20:12 par bavard

» Avec quoi aimez vous prendre vos photos personnelles ?
Mar 14 Nov 2017, 14:04 par DoMi

» Une salle de sport en bambou
Lun 13 Nov 2017, 15:42 par Frimousse73

» La musique pour amadouer les virus de nos cultures
Lun 13 Nov 2017, 13:49 par Damkipik

» Le régime cétogène, vous connaissez ?
Lun 13 Nov 2017, 07:44 par Damkipik

» Qui a le droit de vendre des calendriers en fin d'année ?
Dim 12 Nov 2017, 21:52 par girolette

» un peu de tendresse dans ce monde de brute ...
Dim 12 Nov 2017, 20:42 par blandine

» Le secrétariat du Père Noël a ouvert ses portes ce jeudi 9 novembre
Dim 12 Nov 2017, 20:02 par girolette

» Un nuage radioactif a survolé la Fance
Dim 12 Nov 2017, 18:44 par Aurore

» Le calvaire de Luisito, bébé de 10 mois, 28 kilos
Dim 12 Nov 2017, 16:50 par Frimousse73

» Le Vatican un vrai Lunapar....
Dim 12 Nov 2017, 13:25 par Frimousse73

» Une octogénaire forcée de quitter l'hospital
Dim 12 Nov 2017, 13:23 par Frimousse73

» Apple "invente" le GIF animé, pff
Dim 12 Nov 2017, 11:41 par DoMi

» Du recyclage ... à la mode !!!
Dim 12 Nov 2017, 08:39 par Damkipik

» Vos médecins y pensent-ils ?
Dim 12 Nov 2017, 07:48 par Damkipik

» Pologne :Faire l'amour comme des lapins
Sam 11 Nov 2017, 20:50 par blandine

» Un poilu idendifié ,son visage a été reconstitué en 3D.
Sam 11 Nov 2017, 20:47 par blandine

» Une tasse de thé peut contenir 17 pesticides
Sam 11 Nov 2017, 20:44 par blandine

» Fabriquer soi-même le beurre, c'est facile !
Sam 11 Nov 2017, 19:50 par Frimousse73

» Le masculin l'emporte sur le féminin...
Ven 10 Nov 2017, 20:32 par Sophie

» Six mois d'IPPJ avec sursis pour avoir harcelé sa directrice d'école
Ven 10 Nov 2017, 18:39 par Damkipik

» Repas de Noel dans l'entreprise...
Ven 10 Nov 2017, 08:55 par Frimousse73

» La SPA dépose une plainte contre les corridas
Jeu 09 Nov 2017, 21:04 par DoMi


Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par blandine le Sam 04 Nov 2017, 16:28


L'homme avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer et dont l'état se dégradait. Il avait également tenté de mettre fin à ses jours. Le substitut général a refusé de voir un "suicide altruiste".


Condamné à 5 ans avec sursis pour avoir tué sa femme atteinte d'Alzheimer© AFP-Image d'illustration Condamné à 5 ans avec sursis pour avoir tué sa femme atteinte d'Alzheimer
Un octogénaire a été condamné, ce vendredi soir, à cinq ans de prison avec sursis par la cour d'assises de l'Isère pour avoir étouffé son épouse atteinte d'Alzheimer en 2015. Les jurés ont délibéré en moins de deux heures pour rendre un verdict conforme aux réquisitions du substitut général, Paul Rabesandratana.

L'avocate de la défense, Me Solen Morvan, s'est dite "déçue" car elle espérait l'acquittement pour son client, âgé de 81 ans, pour lequel elle avait plaidé le "coup de folie" et demandé la bienveillance des jurés. Elle n'envisage cependant pas de faire appel. "La maladie d'Alzheimer ne donne pas une autorisation à tuer", avait déclaré dans l'après-midi lors de son réquisitoire Paul Rabesandratana, qui avait refusé de voir un "suicide altruiste" dans ce drame.



"Certains veulent peut-être défendre une cause", celle de l'euthanasie, "mais ce n'est pas la réalité de ce dossier", avait-il estimé. Pour lui, l'accusé n'a pas tué pour soulager sa femme, il n'y avait "pas de justification au crime". Il avait par ailleurs exclu l'abolition du discernement de l'accusé, ne retenant que la seule altération.



Le fils de l'accusé n'a "rien vu venir"


Au matin du 29 octobre 2015, le mari s'était levé et avait étouffé son épouse à l'aide d'un traversin, "épuisé" de cette vie au côté d'une compagne malade et dont l'état se dégradait. Il avait été retrouvé dans la baignoire de leur modeste logement, à Fontaine (Isère), des entailles aux poignets et à la gorge, mais vivant.

Face aux jurés, avant qu'ils se retirent pour délibérer, l'octogénaire, tremblant et en larmes, avait rappelé, une fois de plus: "J'étais malheureux de la disparition de ma femme et de ne pas être parti avec elle". Il voulait être enterré avec elle, lors de funérailles communes.

Plus tôt lors de cette seconde journée d'audience, le fils unique de l'accusé et de la victime, partie civile au procès, avait témoigné. "Je n'ai rien vu venir. Le jour des faits, ça a été un effondrement pour moi",a raconté cet homme de 54 ans. "C'est à ce moment-là que j'ai vraiment compris la détresse dans laquelle était mon père".


"Il lui faisait tout, elle ne faisait rien"


"J'avais peu d'accroche sur mes parents, je n'avais pas une parole qui porte trop pour eux". Malgré tout, ce fils les appelait régulièrement, se rendait environ deux fois par semaine à leur domicile, notamment le lundi pour passer du temps avec sa mère et pour permettre à son père d'aller marcher au sein d'un club de randonnée.

"Je pense que mon père est allé à la limite de ce qu'il pouvait faire. Il lui faisait tout, elle ne faisait rien". Toutes les semaines, l'homme d'un naturel déjà anxieux emmenait sa femme pour la journée à l'Ehpad, un établissement pour personnes dépendantes. "Il me disait 'Il faut être à l'Ehpad à 09h00, je n'y arrive pas, ça me perturbe'. C'était son gros souci de la semaine".


"Elle avait le visage de la maladie"


Le fils envisageait alors de placer sa mère à l'année, même s'il savait qu'il rencontrerait des réticences de la part de ses parents. "Sur les derniers mois, je ne savais pas que mon père faisait la toilette de ma mère. Je pense qu'il voulait rester avec sa femme et tant qu'il y arrivait, ça lui convenait", malgré les difficultés. "C'était un couple heureux, uni. Ce qui a dégradé les choses, c'est la santé de ma mère. Elle avait vraiment le visage de la maladie".


Du côté de la partie civile, Me Flore Abadie O'Loughlin avait souligné la volonté pour le fils du couple "que justice soit faite pour sa mère" tout en souhaitant "une sanction purement symbolique". À l'énoncé du verdict, Me Abadie O'Loughlin a fait part de sa "satisfaction", le meurtre ayant été reconnu comme le souhaitait son client, mais elle a toutefois qualifié le verdict de "sévère".
avatar
blandine

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par Arthénice le Sam 04 Nov 2017, 16:57

Lamentable et je parle en connaissance de cause pour avoir pris en charge mon père atteint de cette maladie. C'était devenu un enfant, non un bébé je le lavais je l'habillais je l'emmenais partout comme un gamin et la nuit il hurlait mon prénom debout dans le noir
Alors oui il y a eu des jours ou j'y ai pensé j'étais pas fière de mes pensées mais il descendait vers les abysses lui l'homme le père tendre admiré et admirable
Ce qui m'a sauvée et lui avec mon départ aux Usa j'ai trouvé une place dans une institution privée Sa chambre avait vue pleine mer il passait des heures à regarder les bateaux.
Le plus dur c'est quand il m'appelait par le prénom de son épouse
le plus magique c'est son éclair de lumière quand qq heures avant de mourir il a reconnu les Tanguys et moi avec

Ces juges avant de juger devraient vivre 24/24 avec ses malades et ils verraient si c'est aisé
avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par Damkipik le Sam 04 Nov 2017, 17:39

Je te donne cent fois raison Arthénice.
Tout l'été 2009 j'ai enquêté auprès de malades atteints de cette fichue pathologie et de leurs aidants.
J'en avais à chaque fois la chair de poule. Maintenant encore, quand j'y pense, je sens mes poils se redresser sous le pull.
J'allais en Ardèche pour mener ces enquêtes et j'ai vu une dizaine de malades et certains membres de leur famille.
C'est beaucoup trop dur pour l'entourage.
J'ai une vieille amie qui a assisté son époux, d'abord à la maison, puis en institution où elle allait chaque jour aider le personnel.
C'est trop éprouvant pour les aidants, beaucoup trop lourd, physiquement et psychiquement.
avatar
Damkipik

Membre de BREZOLAND



http://www.consommer-autrement.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par blandine le Sam 04 Nov 2017, 18:09

Un malade de ce genre doit étre encadré 24h sur 24

J'ai connu une femme atteinte de cette maladie qui en pleine nuit est partie de chez elle ,on l'a retrouvée morte dans un fossé
avatar
blandine

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par rose04 le Sam 04 Nov 2017, 18:24

Mon grand père s'est occupé de ma grand mère jusqu'à la fin ; il lui a fallu beaucoup de courage ! une fois qu'il était allé chercher à manger au marché, il a juste eu le temps de rentrer pour l'empêcher de sauter par la fenêtre.
avatar
rose04

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par DoMi le Sam 04 Nov 2017, 19:24

Mais bien sûr que c'est ingérable, surtout que lorsque ça se passe l'autre conjoint est vieux et fatigué, je les comprends...
avatar
DoMi

Administratrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par Frimousse73 le Sam 04 Nov 2017, 19:42

C'est tragique et je sais de quoi je parles avec ma mère dont mon père s'est occupé pendant des années, refusant qu'elle aille en Ehpad. A la fin il n'en pouvait plus et devenait même violent en parole à son encontre; Je ne supportait plus ce comportement. Des fois quand j'arrivais devant l'appartement j'entendais mon père gueuler contre ma mère. Je lui ai dit que s'il voulait la garder près de lui et se comporter ainsi ça n'allait plus du tout. Il a fini par accepter de la laisser partir en Ehpad. Elle y est morte 3 ans plus tard. Depuis je l'entends geindre que Erika lui manque, qu'il pense sans cesse à elle et il pleure; Parfois,me souvenant de beaucoup de choses je lui réponds "c'était avant qu'il fallait lui dire que tu l'aimais et qu'elle était tout pour toi. Maintenant c'est trop tard". Mon père ne méritait pas une femme aussi gentille et douce que ma mère. C'est dur de dire cela mais c'est ainsi. Pourtant je fais tout pour mon père et pour l'aider à présent qu'il devient lui aussi un "bébé"
avatar
Frimousse73

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par Arthénice le Dim 05 Nov 2017, 12:38

il y a aussi d'autres aspects à prendre en compte et non des moindres

      - la discrimination financière pour les famille au regard du cout d'une structure spécialisée digne de ce non. Pour mon père à l'époque la facture était (dans le privé) de 3500 euros par mois et dans le public de 2300 euros. Qui a les moyens financiers de financer ? Il ne s'agit pas d'un placement de courte durée mais d'un lieu de vie pour des années
      - une population vieillisante ce qui va donc accroitre le nombre de patient donc créer "un marché" ce qui est inacceptable
      - des structures familiales qui ne permettent pas de garder les anciens à la maison

      Or il est reconnu qu'il est beaucoup moins stressant pour une personne agée de continuer à vivre chez elle que de se retrouver dans une structure médicale impersonnelle. Mais cela demande une politique cohérente de la gestion d'une population vieillissante. Donc il faut créer des emplois pour veiller sur les personnes agées dépendantes

    si çà peut vous interesser je fais partie d'un groupe de travail sur le projet gouvernemental "vieillissement et société" et je peux parler des avancées à venir et obtenues il y a déjà 700 millions qui viennent d'ètre débloqués pour l'autonomie. Si je peux me permettre un conseil remplissez déjà la grille AGIR pour codifier l'autonomie et donc les besoins
Je peux vous poster le formulaire
avatar
Arthénice

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par canelle le Dim 05 Nov 2017, 23:36

D'accord avec vous, ce substitut ne sait rien de ce que subissent les aidants. Une de mes amies est tombée malade vers 55 ans, son mari s'en est occupée pendant 8 ans, quand elle a commencée a devenir violente il a dû la placer avec les vieux comme elle disait, elle y est restée 3 ans avant de décéder. Là il y aurait aussi beaucoup à dire sur les soignants absolument pas formés pour cette maladie.
avatar
canelle

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par Alizarine le Dim 05 Nov 2017, 23:47

Tout à fait d’accord avec vous

Et c’est pour des situations comme celle ci que je remercie (et cotise à) Exit ( association suisse d’aide au suicide)
J’ai bien l’intention de ne pas devenir un fardeau
avatar
Alizarine

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par Frimousse73 le Lun 06 Nov 2017, 08:23

Je sis adhérente à l'ADMD depuis 10 ans au moins mais je n'ai aucune confiance dans notre pays pour respecter mon choix. Pas assez riche pour aller en Suisse ou en Belgique demander une mort douce. Crying or Very sad
avatar
Frimousse73

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par Alizarine le Lun 06 Nov 2017, 09:30

La Suisse ne désire pas trop ce genre de touristes (en plus ils ne rapportent rien...), les autres pays nous reprochent d'avoir pris une position, mais nos politiques (pas tous pour) peuvent faire marche arrière, il faut donc qu'Exit fasse profile bas.

Par contre ils ont quand même obtenu de pouvoir pratiquer dans les EMS, dont bcp de directeurs s'y opposaient, c'est tellement personnel (et ça leur enlève leur gagne-pain...)

c'est à chaque pays de faire accepter ce choix, mais est-ce que la majorité de la population est pour ?

avatar
Alizarine

Membre de BREZOLAND



Revenir en haut Aller en bas

Re: Il avait étouffé sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum