Brezoland
Bienvenue à toi sur Brezoland,
le forum de discussions sans prise de tête ! Smile

De 13 à 99 ans, nous t'invitons à nous rejoindre
si tu aimes débattre de tout et de rien, créer de
nouveaux liens d'amitiés, t'informer, rire, jouer,
dans la convivialité et le respect.

Viens discuter avec nous et t'amuser après
l'école, journée de cours, formation, travail.

Invite tes amis, ta famille, tes connaissances.

Concours photos, jeux divers, quiz, ...
nous proposons aussi de quoi te détendre,
avant, pendant, ou après journée.

Inscris-toi ou connecte-toi ! Smile
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Statistiques
Nous avons 90 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Shou

Nos membres ont posté un total de 589495 messages dans 37917 sujets
Derniers sujets
» Les enfants jouent ils encore dehors ?
Aujourd'hui à 16:48 par Christophe

» Déjà ras le bol du mariage princier à venir !!!
Aujourd'hui à 16:03 par papacoz

» A 87 ans elle fugue de la maison de retraite
Aujourd'hui à 15:30 par canelle

» ligne supplémentaire pour connexion internert
Aujourd'hui à 13:11 par rose04

» Votre dîner (souper pour certains) de ce soir ....
Aujourd'hui à 11:33 par Damkipik

» Insultes Désuètes et Oubliées : Mettez du Panache dans vos Gros-Mots !
Aujourd'hui à 11:29 par Damkipik

» Val-d’Oise: Un adolescent ouvre une bouche à incendie, sa famille reçoit une facture de 2.000 euros
Aujourd'hui à 11:24 par Damkipik

» Livre marquant
Aujourd'hui à 11:11 par Damkipik

» Chansons
Hier à 22:16 par bernardpp

» Un cafard est resté coincé neuf jours dans l'oreille d'une femme
Hier à 22:14 par canelle

» Secret story c'est fini !!
Ven 18 Mai 2018 - 22:13 par zet

» Johnny Hallyday: Le fleuriste et le tatoueur de Saint-Barth n’en peuvent plus des fans du Taulier
Ven 18 Mai 2018 - 20:32 par blandine

» Fussillade dans une école de Santa fé
Ven 18 Mai 2018 - 20:18 par Damkipik

» La plus ancienne détenue de France a sollicité une grâce présidentielle
Ven 18 Mai 2018 - 20:05 par PetitBeurre

» Une fillette albinos assassinée au Mali
Ven 18 Mai 2018 - 14:49 par Arthénice

» N'ouvrez surtout pas ce virus envoyé sur Messenger
Ven 18 Mai 2018 - 14:44 par Arthénice

» L'homme au bras d'or...
Ven 18 Mai 2018 - 7:58 par Damkipik

» la contraception à travers les siecles....
Jeu 17 Mai 2018 - 22:53 par girolette

» A 12 ans il menace de faire exploser l'école
Jeu 17 Mai 2018 - 20:47 par blandine

» petits boulots d'avant....
Jeu 17 Mai 2018 - 14:44 par zet

» Fan des années 70/80
Jeu 17 Mai 2018 - 10:47 par PetitBeurre

» Quel bloqueur de publicités utilisez vous ?
Jeu 17 Mai 2018 - 10:34 par Copernic

» Blagues nulles
Mer 16 Mai 2018 - 17:00 par blandine

» 20 faits insolites sur.... le sexe....
Mer 16 Mai 2018 - 1:08 par girolette

» Gros succés du livre de Jean-Marie Le Pen
Mer 16 Mai 2018 - 1:03 par girolette

» Un prêtre et une nonne traversent à pied les alpes
Mar 15 Mai 2018 - 20:47 par blandine

» Macro fait son entrée au Musée Grévin
Mar 15 Mai 2018 - 20:11 par Frimousse73

» Bernadotte, une histoire surprenante dont j'ignorais les détails...
Mar 15 Mai 2018 - 18:11 par Damkipik

» Un supérette interdit l'entrée aux racistes
Mar 15 Mai 2018 - 10:27 par Gilles Scott

» Ecoeuré par l'eurovision
Mar 15 Mai 2018 - 8:56 par Frimousse73

» Inde :une troisième adolescente a été violée et brûlée vive
Mar 15 Mai 2018 - 8:38 par Frimousse73

» Attaque au couteau cette nuit à Paris
Lun 14 Mai 2018 - 23:09 par Frimousse73

» Technicien ou pas ?
Lun 14 Mai 2018 - 22:04 par zet

» jj cale
Lun 14 Mai 2018 - 21:30 par Sophie

» Bienvenu au 21éme siécle
Lun 14 Mai 2018 - 20:29 par blandine

» Face Book me demande des choses qui ne me plaisent pas...
Lun 14 Mai 2018 - 20:24 par PetitBeurre

» DVD ou Bluray ?
Lun 14 Mai 2018 - 17:52 par Copernic

» Levothyrox ;la nouvelle formule est une "aberration pharmacologique
Lun 14 Mai 2018 - 16:51 par Arthénice

» Normandie nue
Lun 14 Mai 2018 - 15:47 par Copernic

» Le tournage de Koh Lanta annulé: "Il y a eu une agression sexuelle"
Lun 14 Mai 2018 - 7:37 par scoopy

» L'épreuve des cylindres de fort boyard pourrait être supprimée l'an prochain
Lun 14 Mai 2018 - 0:06 par tendresse-95

» Comment une poignée de main peut révéler des problèmes de coeur
Dim 13 Mai 2018 - 20:29 par blandine

» Les chauves sont les hommes les plus séduisants
Dim 13 Mai 2018 - 18:42 par Damkipik

» Décédée aprés son appel au Samu ,une enquéte a été ouverte
Dim 13 Mai 2018 - 16:26 par blandine

» Les Chinois passés maîtres dans le contrôle de la pensée ?
Sam 12 Mai 2018 - 20:49 par tendresse-95

» Disparition d'une famille entiére en Meurthe-et-Moselle
Sam 12 Mai 2018 - 17:15 par Damkipik

» un peu de tendresse dans ce monde de brute ...
Ven 11 Mai 2018 - 20:59 par blandine

»  " Votre signe astrologique Chinois "
Ven 11 Mai 2018 - 17:19 par Damkipik

» À 85 ans, elle grille des feux rouges et fonce à 160 km/h
Ven 11 Mai 2018 - 16:25 par Alizarine

» Festival de cannes
Jeu 10 Mai 2018 - 21:24 par tendresse-95


Pourquoi les tatouages peuvent étre dangereux ?

Aller en bas

Pourquoi les tatouages peuvent étre dangereux ?

Message par blandine le Sam 10 Fév 2018 - 19:58

Les encres de tatouages contiennent une centaine de pigments industriels potentiellement toxiques, qui n’ont jamais été destinés à l’usage humain.



15 % des Français sont tatoués, dont 25 % chez les moins de 30 ans, mais les médecins dé-tatoueurs sont de plus en plus sollicités pour cause d’effets secondaires, même si le traitement au laser est long, douloureux, coûteux et parfois inefficace.

Les couleurs doivent être stables, indélébiles… et non toxiques. Sutherland Macdonald, considéré comme le grand maître occidental du tatouage, aurait le premier ouvert la palette des tatoueurs en ajoutant six couleurs au bleu indigo, l’encre de Chine de base, non sans les avoir d’abord testées sur son propre corps. À Londres, en pleine Angleterre victorienne, son salon de tatouage attira les têtes couronnées de toute l’Europe, et cette nouvelle profession s’avéra si populaire qu’on créa en 1894 le mot «tattooist» (tatoueur)! Mais les pigments naturels, une fois appliqués sous la peau, ne résistaient pas au temps, entraînant un vieillissement prématuré du tatouage et un effacement des couleurs. Ainsi apparurent les encres chimiques.

De quoi sont composées les encres de tatouage?

Parmi la centaine de colorants répertoriés dans les encres de tatouage, on trouve aujourd’hui pas moins de 126 structures chimiques différentes, que l’industrie chimique n’a jamais destinées à un usage humain. Ces pigments industriels ont en effet été conçus pour la teinture des tissus, des plastiques, les encres d’imprimantes, voire des peintures automobiles!

On ne s’étonnera donc pas d’y trouver des hydrocarbures aromatiques polycycliques, autrement dit des résidus de charbon, pétrole et autres carburants, mais aussi, de plus en plus, des pigments azoïques, nouveaux colorants de synthèse mis au point sous forme de laques afin d’être utilisés en peinture industrielle pour fabriquer des rouges, des jaunes, des oranges et des bruns. Sans oublier les métaux lourds (chrome, nickel, cuivre et cobalt, mais aussi titane et fer), plus divers ingrédients pour stabiliser les mélanges. C’est le cas, en particulier, de la paraphénylènediamine, un additif très allergisant du henné noir, susceptible de déclencher, même des années plus tard, de nouvelles allergies de contact, d’où son interdiction en France.


Des risques pour la santé

La plupart de ces pigments sont connus depuis longtemps pour leurs propriétés hautement toxiques quand ils sont inhalés, ingérés ou introduits dans l’organisme. Le tatouage est au moins aussi toxique, sinon plus, dans la mesure où il permet aux fines poudres industrielles colorées à la fois de s’infiltrer dans le sang à travers le derme et de provoquer des réactions chimiques sur toute la surface de l’épiderme.

Outre des allergies, on observe en effet des inflammations chroniques, voire une photosensibilité induite, en particulier avec les encres rouges, les plus toxiques du fait de la présence de sulfure de mercure dans leur composition. Ce sont aussi celles qui résistent le plus au laser dé-tatoueur, de même que le bleu, le vert et le violet, également plus inflammatoires que la simple encre noire. Même si le noir n’est pas facile à effacer quand il est trop profondément incrusté. Au risque d’effets indésirables potentiellement graves.

Le dioxyde de titane, qui sert de base à certaines couleurs, pourrait même s’avérer cancérigène. Grâce aux rayons X du synchrotron de Grenoble, on vient de constater que des pigments de tatouage peuvent migrer sous forme de nanoparticules dans les ganglions lymphatiques. Avant de se faire tatouer, ne faudrait-il pas, outre les normes sanitaires, vérifier aussi la composition chimique des couleurs utilisées?


Des réglementations différentes selon les pays

En 1938, c’est un mascara permanent, le Lash Lure, responsable de cécité et de décès, qui a incité l’administration sanitaire américaine à étendre ses contrôles aux cosmétiques. Mais les encres de tatouage, dont les États-Unis ont le quasi-monopole de la fabrication et de la commercialisation, ne sont toujours pas sous contrôle.

En Europe, leur fabrication relève en principe de règles de bonnes pratiques sur la base de «ce qui n’est pas bon sur la peau n’est pas bon dans la peau», mais les pratiques réglementaires changent d’un pays à l’autre et aucune loi ne permet actuellement le moindre contrôle. Même si les autorités européennes ont déjà alerté sur environ deux tiers des encres d’origine américaine et même si l’on sait qu’il faut particulièrement se méfier de celles en provenance d’Asie, rien ne permet de vérifier l’origine de ce qu’on trouve sur Internet.

Les additifs ne sont pas en reste ; il a été démontré, par exemple, que les 229 encres utilisées en Suisse contiennent de la benzoisothiazolinone, un antiseptique connu pour provoquer des allergies cutanées, et 7 % du formaldéhyde, classé carcinogène. Or, sur 38 industriels consultés par les autorités européennes, 7 seulement, des Italiens et des Allemands uniquement, ont révélé la composition de leurs encres.


Comme l’a récemment recommandé l’Académie nationale de pharmacie, il faudrait standardiser les études toxicologiques pour prévoir notamment comment, selon son type de peau, une personne réagira à telle ou telle encre. On sait seulement aujourd’hui qu’elles sont toutes toxiques à coup sûr, ce qui n’empêche pas de se faire tatouer… Tout en refusant de se faire vacciner au prétexte de la présence d’aluminium, dont la toxicité comme adjuvant n’est pas formellement démontrée
avatar
blandine

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum