Brezoland
Bienvenue à toi sur Brezoland,
le forum de discussions sans prise de tête ! Smile

De 13 à 99 ans, nous t'invitons à nous rejoindre
si tu aimes débattre de tout et de rien, créer de
nouveaux liens d'amitiés, t'informer, rire, jouer,
dans la convivialité et le respect.

Viens discuter avec nous et t'amuser après
l'école, journée de cours, formation, travail.

Invite tes amis, ta famille, tes connaissances.

Concours photos, jeux divers, quiz, ...
nous proposons aussi de quoi te détendre,
avant, pendant, ou après journée.

Inscris-toi ou connecte-toi ! Smile
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Statistiques
Nous avons 89 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est bébert

Nos membres ont posté un total de 591535 messages dans 37948 sujets
Derniers sujets
» Vous souvenez vous de la petite martyre de l'A10 ?
Aujourd'hui à 21:56 par Frimousse73

» le petit bal perdu
Aujourd'hui à 21:36 par rose04

» un petit bijou
Aujourd'hui à 21:21 par rose04

» un petit peu de hard ?
Aujourd'hui à 21:06 par rose04

» Queen
Aujourd'hui à 21:02 par rose04

» de plus belle en replay ?
Aujourd'hui à 20:51 par DoMi

» une belle chanson actuelle que j'aime bien
Aujourd'hui à 20:48 par rose04

» Livres
Aujourd'hui à 20:40 par bernardpp

» Humour en images ... tous thèmes ...
Aujourd'hui à 20:29 par blandine

» Différentes aides financières existent pour financer les aides à la personne.
Aujourd'hui à 20:27 par blandine

» Internet n'importe où ?
Aujourd'hui à 20:16 par dioui

» Votre salle de bain regorge de véritables nids à microbes.
Aujourd'hui à 20:09 par blandine

» Une statue de Johnny Hallyday haute de 3 métres
Aujourd'hui à 20:02 par Arthénice

» Il est garé sur un emplacement réservé: un handicapé ouvre le feu
Aujourd'hui à 19:58 par Arthénice

» Comment crypter une clef USB porteuse de dossiers sensibles
Aujourd'hui à 17:58 par Damkipik

» Une femme dévorée par un python géant en Indonésie
Aujourd'hui à 13:56 par Damkipik

» Mon micro-jardin
Aujourd'hui à 13:52 par cmoi

» Les moustiques sont un danger à multiples facettes !!!!
Aujourd'hui à 13:15 par zet

» Un Américain a servi un dîner un peu particulier avec ses amis
Aujourd'hui à 12:39 par zet

» Elle laisse sa fille handicapée mourir dans ses excréments
Hier à 20:15 par Arthénice

» La casa de Papel
Hier à 18:02 par Damkipik

» Projet Salto : France Télévisions, TF1 et M6 se regroupent pour contrer Netflix !
Hier à 9:45 par WC

» Histoires drôles
Dim 17 Juin 2018 - 23:06 par girolette

» Fan des années 70/80
Dim 17 Juin 2018 - 20:00 par Nathalie

» Et si vous essayiez... le masque pour les aisselles ?:
Dim 17 Juin 2018 - 18:00 par bernardpp

» Les gendarmes de la Sarthe ont lancé un appel à témoins...
Dim 17 Juin 2018 - 16:24 par blandine

» Les Tuche
Dim 17 Juin 2018 - 14:40 par gribouille

» led zeppelin all my love
Sam 16 Juin 2018 - 21:08 par bernardpp

» 7 bénéfices inhabituels des pets
Sam 16 Juin 2018 - 21:07 par bernardpp

» La fessée est elle une faute professionelle dans les créches ?
Ven 15 Juin 2018 - 20:42 par blandine

» A Rennes, Cœurs Résistants distribue des produits invendus aux personnes démunies
Ven 15 Juin 2018 - 20:34 par blandine

» Nos archives révolutionnaires accessibles en ligne !!!!
Ven 15 Juin 2018 - 20:33 par cmoi

» L'Intelligence artificielle pour communiquer avec les morts
Jeu 14 Juin 2018 - 19:35 par Frimousse73

» La France interdit le téléphone portable à l'école
Jeu 14 Juin 2018 - 11:21 par Copernic

» Alerte au faux mails de remboursement de l'Assurance Maladie
Jeu 14 Juin 2018 - 8:32 par charles01

» Excédé par les grèves, ce médecin ne veut plus soigner les cheminots
Mer 13 Juin 2018 - 22:23 par cmoi

» Protégeons-nous de la Berce du Caucase
Mer 13 Juin 2018 - 20:45 par blandine

» Prise d'otages dans le Xe arrondissement de Paris
Mer 13 Juin 2018 - 20:18 par Arthénice

» Humoristes
Mer 13 Juin 2018 - 13:56 par Copernic

» Un enfant meurt dans un accident d'ascenseur: enquête ouverte pour homicide involontaire
Mar 12 Juin 2018 - 23:30 par blandine

» Votre dîner (souper pour certains) de ce soir ....
Mar 12 Juin 2018 - 23:01 par canelle

» Erysipèle
Mar 12 Juin 2018 - 20:33 par canelle

» Mille petits riens
Mar 12 Juin 2018 - 18:50 par Sucrine

» Les selfies groupés pourraient-ils être à l’origine d’épidémie de poux ?
Lun 11 Juin 2018 - 22:23 par girolette

» Le Puy du Fou est au cœur d’une large opération d’escroquerie
Lun 11 Juin 2018 - 21:02 par blandine

» Deux sœurs de 3 et 5 ans ont été retrouvées mortes dimanche dans leur lit
Lun 11 Juin 2018 - 20:53 par blandine

» Une jeune femme décéde aprés une opération pour un by-pass gastrique
Lun 11 Juin 2018 - 20:50 par blandine

» Un beau projet pour nettoyer les océans des plastiques qui lui nuisent.
Lun 11 Juin 2018 - 19:14 par cmoi

» Vous êtes végan ? Un témoignage sur les régimes végétariens et cie.
Lun 11 Juin 2018 - 13:35 par Arthénice

» Femmes de l'ombre
Lun 11 Juin 2018 - 10:42 par Copernic


petits boulots d'avant....

Aller en bas

petits boulots d'avant....

Message par zet le Jeu 17 Mai 2018 - 14:44

florilège de petits boulots disparus....


. La Marchande d’Arlequins (ou regrattière)
Avec elle, vous pouviez manger pour 25 centimes…
Sauf que la pitance était composée des restes des restaurants et des maisons bourgeoises alentour, recuits tous ensemble dans une grande marmite et vendu à la louche.
Et bon appétit bien sur !! ^^


. Le Marchand de Feu :
Au 19ème siècle, un homme ça fume, et quand ça n’a pas de quoi s’allumer une tige, ça va voir un marchand de feu qui se balade un peu partout avec un petit brasier amoureusement entretenu dans une petite lanterne.


Le Vendeur de Mouron :
Le mouron des oiseaux est une « mauvaise herbe », qui poussait jadis un peu partout en périphérie des villes, le long des murs…
Comestible, on la mangeait en salade, en soupe, ou on la donnait aux oiseaux dans les parcs pour amuser les enfants ou agrémenter un rendez-vous galant.


. L’Ange Gardien
Quand on allait chez le marchand de vins, c’était pas pour jouer aux cartes : on venait picoler !
fatalement, presque mathématiquement je dirai, à un moment : on finissait fin bourré !
Au signal du patron, l’ange gardien raccompagnait alors les clients ivres morts à leur domicile avant que la situation tourne au vinaigre (on est un établissement respectable que diable !) .
En récompense, il recevait quelques pièces (le client donnait ce qu’il voulait, mais jamais moins que 50centimes) et avait table ouverte chez le marchand de vins pour lequel il officiait.

. Le Marchand de Lacets :
En cas de rupture du cordon droit ou gauche de la chaussure, on pouvait procéder à la réparation de la pièce défectueuse quasiment instantanément, à même le trottoir grâce aux vendeurs de lacets. (souvent des enfants dont les petits doigts étaient plus pratiques pour passer le lacet dans les trous)



Le Maletachier (ou crieur de maletache):
Ce métier date du Moyen-Age, une époque où rester propre relevait de l’exploit !
En cas de bavure, de projection ou de contact avec une substance crado, le maletachier se proposait de débarrasser vos vêtements des maletaches (mauvaises taches) grâce à sa «pierre à détacher » ou son « savon à dégraisser».
Ce qui pouvait s’avérer bien pratique avant de rentrer à la maison pour éviter la fatidique question : « C’est quoi cette trace rouge sur ton col Edmond ?!?!? ».
La profession dura jusqu’à la Belle époque…


Le Décrotteur :
Marcher dans une crotte de chien n’a rien d’agréable… alors marcher dans celle d’un cheval !
Mais pas de panique si votre chemin croisait une bouse : le décrotteur était là pour vous gratter les semelles souillées.


Le Boyaudier (ou boyautier) :
Poétiquement on disait qu’il avait le « secret de faire chanter les cordes et de leur donner une âme »
Plus prosaïquement, il nettoyait les intestins des animaux (généralement moutons ou agneaux) pour en faire des cordes d’instrument de musique… Bonjour l’odeur !


Le Vendeur d’Attrape mouches :
Avec toute cette pestilence, la mouche était partout.
Pour n’être point trop incommodé on pouvait acheter un attrape-mouche : sorte de cône dans lequel l’insecte s’engouffrait pour ne plus ressortir et qu’on pouvait tenir à bout de bras comme une ombrelle… So Chic !



La Chaisière ( ou Loueuse de chaises) :
Citons ici simplement la définition du livre « Il n’y a pas de sot métier » de R.Hesse :
« Telle une sauterelle de jardin public, inopportune, elle bondit sur le promeneur qui s’installe. De la sauterelle, elle possède encore le costume uni. Toujours vêtue de noir, elle circule attentive, en méfiante, autour des pelouses et des bassins. On la redoute. Dès qu’on voit poindre sa sacoche au travers des arbres, on abandonne la place. En dépit des ruses de Sioux, elle arrive à temps pour toucher sa créance.»



. Le Cueilleur d’Orphelins :
Au 19ème, on fumait sans filtre.
Le cueilleur d’orphelins arpentait donc avidement les rues, le nez collé au trottoir à la recherche de résidus de cigarettes pour revendre, après un fastidieux travail de grattage, le tabac non consommé ainsi récupéré.


. L’arracheur d’Ailes
Au 19ème siècle, la mode fut un temps au chapeau tyrolien.
Le summum du chic étant de le porter orné de plumes d’hirondelle.
Aussi vit-on des hommes « pêcher en l’air » à l’aide d’une canne (avec un hameçon au bout sur lequel était piqué un petit insecte dodu et appétissant pour l’oiseau) pour attraper des hirondelles et leur arracher les plumes… vivantes bien sur.

Le Nettoyeur/Tondeur de chien (ou chat)
Pas simple de nettoyer Medor quand on n’avait qu’un cabinet de toilette avec une bassine !
Mais là encore, le malheur des uns fait le bonheur des autres : il suffisait d’aller sur les quais de seine pour trouver les ancêtres des toiletteurs qui officient avec l’eau du fleuve.
Attention toutefois : on était nettoyeur de chien OU de chat… pas les deux.


Le Ramasseur de Crottes :
On ne se doute pas comme ça, mais la crotte était un outil de travail primordial aux mégissiers.
Ils s’en servaient pour transformer la peau animale en cuir : « On s’était aperçu que les déjections d’animaux carnivores contenaient un acide rongeant la graisse adhérant aux peaux. […] Une bonne journée ramenait dix kilos de crottes de chiens. »



. La Vendeuse de Sangsues :
Du coté des mégissiers, on trouvait également des jeunes filles venues ramasser des sangsues pour les revendre aux apothicaires.
Certaines avaient carrément des accords avec les tanneurs mais pour les clandestines, elles se trempaient les jambes dans la Seine (où les bains des peaux étaient déversés) jusqu’à ce que les mini-vampires se collent à leurs cuisses.
avatar
zet

Membre de BREZOLAND



http://maguyane.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum