Brezoland
Bienvenue à toi sur Brezoland,
le forum de discussions sans prise de tête ! Smile

De 13 à 99 ans, nous t'invitons à nous rejoindre
si tu aimes débattre de tout et de rien, créer de
nouveaux liens d'amitiés, t'informer, rire, jouer,
dans la convivialité et le respect.

Viens discuter avec nous et t'amuser après
l'école, journée de cours, formation, travail.

Invite tes amis, ta famille, tes connaissances.

Concours photos, jeux divers, quiz, ...
nous proposons aussi de quoi te détendre,
avant, pendant, ou après journée.

Inscris-toi ou connecte-toi ! Smile
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Statistiques
Nous avons 81 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Roxane

Nos membres ont posté un total de 597649 messages dans 38374 sujets
Derniers sujets
» Arnaud Ducret
Hier à 23:16 par bernardpp

» Comme quoi l'homme n'est pas responsable de tout...
Hier à 22:47 par canelle

» Le mea-culpa d'Emmanuel Macron
Hier à 22:24 par fouchtra

» Et vive le Maghreb !!!
Hier à 20:28 par Frimousse73

» Retrouveront-ils aussi l'Atlantide ?
Hier à 20:13 par Frimousse73

» Georges Tron acquitté des accusations de viols
Hier à 18:40 par girolette

» Le CSA a lance une nouvelle campagne pour la protection des enfants contre les images violentes ou choquantes à la télévision
Hier à 17:23 par Copernic

» La maman d'un enfant handicapé interpelle Macron sur Facebook
Hier à 16:33 par Roxane

» Photos de tomates
Hier à 10:31 par Morticia

» coup de gueule polémique sur Facebook qui devient viral
Hier à 6:00 par Roxane

» Fonctionnaire : 60% des Français pour la fin de l'emploi à vie
Mer 14 Nov 2018 - 23:09 par girolette

» La mobilisation du 17 novembre…
Mer 14 Nov 2018 - 23:05 par canelle

» "La petite maison dans la prairie": L'actrice qui incarnait Harriet Oleson dans la série culte est décédée
Mer 14 Nov 2018 - 18:48 par Copernic

» C'est un service inhabituel qu'a rendu une hôtesse de l'air
Mer 14 Nov 2018 - 16:10 par zet

» À partir de ce jeudi, le téléphone fixe à l'ancienne, c'est terminé ! Orange n'utilisera plus le réseau téléphonique RTC
Mer 14 Nov 2018 - 10:27 par Copernic

» Seniors: Faut il un controle de l’aptitude au volant ?
Mer 14 Nov 2018 - 10:12 par Roxane

» Vague de soutien pour un professeur qui a tabassé son élève suite à des insultes racistes
Mer 14 Nov 2018 - 8:54 par Roxane

» et pourquoi après Pétain personne n'a parlé de Clémenceau ?
Lun 12 Nov 2018 - 21:33 par Frimousse73

» Attention aux intox de cette semaine
Lun 12 Nov 2018 - 18:26 par Copernic

» Hausse du carburant : Macron s'engage à aider les plus modestes
Lun 12 Nov 2018 - 16:58 par canelle

» Murielle Bolle: son mari l'a lâchée alors qu'elle était en prison
Lun 12 Nov 2018 - 13:46 par Arthénice

» violences scolaires
Lun 12 Nov 2018 - 8:13 par Sucrine

» Derniers films
Lun 12 Nov 2018 - 7:24 par Damkipik

» Orelsan
Dim 11 Nov 2018 - 19:21 par bernardpp

» Cette pub anti-huile de palme bannie du Royaume Uni
Dim 11 Nov 2018 - 17:11 par blandine

» Un balcon s'effondre en pleine marche blanche
Dim 11 Nov 2018 - 16:59 par rose04

» L'arnaque au billet de 50 euros
Dim 11 Nov 2018 - 16:23 par Auzelles

» Une prime de 30.000 euros versée par erreur à des ouvriers
Dim 11 Nov 2018 - 14:26 par DoMi

» puni de jeu vidéo il tente d'égorger sa mére
Dim 11 Nov 2018 - 8:09 par Marius

» lois 'encore d'actualité) et créées sous Pétain
Sam 10 Nov 2018 - 15:22 par Arthénice

» Une ville sans voitures, un exemple espagnol.
Sam 10 Nov 2018 - 11:49 par girolette

» Pétain nous a légué l'Etat dirigiste que nous connaissons...
Sam 10 Nov 2018 - 10:06 par papacoz

» Macron trouve "légitime" de célébrer Pétain, le Crif se dit "choqué"
Ven 9 Nov 2018 - 19:03 par Christophe

» Une bonne piste de recherche pour un monde plus propre
Ven 9 Nov 2018 - 17:50 par Damkipik

» Le pakistan, un pays d'arriérés islamistes de plus..
Ven 9 Nov 2018 - 13:55 par Arthénice

» Dans quels cas les squatteurs seront-ils désormais expulsés
Ven 9 Nov 2018 - 13:52 par Arthénice

» Remakes
Ven 9 Nov 2018 - 13:28 par rose04

» À 95 ans, il se balade tous les jours dans un parc
Ven 9 Nov 2018 - 13:04 par Auzelles

» Il meurt huit ans après avoir avalé une limace
Ven 9 Nov 2018 - 12:59 par zet

» Déambulation dans le quartier
Ven 9 Nov 2018 - 11:29 par Morticia

» Il tue son bébé pour pouvoir jouer a son jeu vidéo
Jeu 8 Nov 2018 - 12:06 par zet

» Des internautes vont tenter de relever un défi assez particulier
Jeu 8 Nov 2018 - 8:13 par Frimousse73

» Ce bébé a le sens des priorités
Jeu 8 Nov 2018 - 7:55 par Marius

» Marseille : la vétusté des immeubles et l'inaction de Gaudin pointées du doigt
Mer 7 Nov 2018 - 21:18 par rose04

» chanterelles
Mer 7 Nov 2018 - 20:23 par Damkipik

» C'est la compagnie aérienne la moins chère, mais elle accumule les ennuis
Mer 7 Nov 2018 - 18:52 par zet

» Les Françaises « travaillent gratuitement » depuis aujourd'hui à cause des inégalités salariales
Mer 7 Nov 2018 - 17:41 par Dadou

» Des chercheurs ont réussi à faire marcher des paraplégiques
Mer 7 Nov 2018 - 13:53 par Arthénice

» Une boucherie de Versailles aspergée de faux sang
Mer 7 Nov 2018 - 12:05 par Morticia

» Pour ou contre le blocage du 17 novembre
Mar 6 Nov 2018 - 20:40 par fouchtra


La "phobie scolaire", ce mal insidieux qui paralyse des milliers d'enfants

Aller en bas

La "phobie scolaire", ce mal insidieux qui paralyse des milliers d'enfants

Message par blandine le Ven 31 Aoû 2018 - 19:16

La peur d'aller à l'école est reconnue comme une maladie depuis 2005. Elle concerne entre 120.000 et 360.000 enfants et adolescents en France.

Ils seront 12 millions lundi à prendre ou à reprendre le chemin de l'école, pour la rentrée. Un moment qui ne fait pas souvent plaisir, mais qui peut être carrément vécu comme un cauchemar, surtout pour les enfants atteints de phobie scolaire, c'est-à-dire de la peur de se rendre à l'école. Ce phénomène, qui touche 1 à 3 % de ceux qui vont rentrer en classe lundi, ne concerne pas les maternelles, mais les élèves du CP à la terminale, donc ceux qui sont âgés de 5 à 20 ans, voire plus. Décryptage de cette maladie reconnue en France depuis 2005 et qui touche aussi bien les filles que les garçons chez Nikos Aliagas, vendredi matin.

Jusqu'à la tentative de suicide

Cette phobie scolaire, également appelée "refus scolaire anxieux" dans le jargon médical, est devenue le quotidien d'Amélie. Cette jeune fille de 16 ans va reprendre le lycée lundi, après une année de seconde chaotique.  Chaque soir, une angoisse viscérale la saisit avant de retourner en cours. Elle se manifeste par des insomnies et des crises de panique. En arrivant en seconde, dans un grand établissement, Amélie, hypersensible et agoraphobe, a eu beaucoup de mal à s'adapter. "J'étais devant le lycée, je tremblais, je ne voulais pas y aller. J'étais quand même obligé, mais quand j'arrivais en classe… je pleurais. J'étais oblige de sortir. C'était vraiment impossible pour moi", raconte-t-elle à Europe 1.

Une souffrance qui l'a même poussée, un mois et demi seulement après la rentrée, à une tentative de suicide dans l'enceinte de son lycée. "Je n'aurais jamais pensé qu'elle flanche de cette façon", glisse, la gorge nouée, sa mère Marie, au micro d'Europe 1. "Elle perdait pied. J'ai vraiment compris que ce n'était pas juste quelque chose qui pouvait s'apparenter à un caprice, mais qu'elle était en prise avec des démons incontrôlables pour elle", raconte-t-elle encore.

Le diagnostic est tombé lors de son hospitalisation. Soutenue par sa mère et par une psychiatre, la jeune femme tente désormais de braver sa phobie scolaire et de retourner à l'école. Mais le chemin est encore long. Après avoir validé sa seconde à la maison, Amélie retourne au lycée lundi pour entrer en première L. Son retour sera progressif toutefois, puisqu'elle va bénéficier d'un emploi du temps aménagé en suivant quatre matières par correspondance.

Un refus progressif de la scolarisation

Cette phobie a tendance à s'installer progressivement. Rien ne sert de s'inquiéter si un enfant refuse une ou deux fois d'aller à l'école. Mais la répétition de ce phénomène peut s'apparenter à un premier signal. Au début, cela va arriver une fois par mois, puis tous les 15 jours, puis chaque semaine jusqu'à l'incapacité totale pour le jeune d'aller à l'école. Dans ce cas-là, la consultation d'un psychologue spécialisé peut s'imposer. "Si l'enfant a une phobie scolaire, c'est qu'il a une raison. Il peut avoir peur d'un professeur, ou un professeur, avec quelques phrases, en essayant de faire de l'humour, l'a humilié. Il est possible aussi qu'il soit sujet à un phénomène de harcèlement de la part de ses camarades ou d'un enseignant", détaille sur Europe 1 Valérie Lévy, psychologue à Paris.

De petite victoire en petite victoire

Les situations se gèrent généralement au cas par cas, et dépendent beaucoup de la personnalité de l'enfant. Certains spécialistes préconisent de faire un break avec l'école qui peut être assez long avant de reprendre. D'autres, en revanche, conseillent, de remettre l'enfant le plus vite possible sur le chemin des cours, quitte à faire une partie de l'enseignement à la maison. L'essentiel, finalement, est qu'à la fin de la journée, à la maison ou l'école, l'enfant ait le sentiment d'avoir remporté une petite victoire par rapport à la veille.
avatar
blandine

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum