L'ex-collaborateur de Macron répond à L'Express et s'en prend à l'Elysée, après que sa visite au Tchad a été mise en cause.