Connexion

Récupérer mon mot de passe

Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est papouille

Nos membres ont posté un total de 83037 messages dans 4141 sujets
Derniers sujets
» Doctolib à utiliser ?
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Aujourd'hui à 12:32 par Arthénice

» Une opération en direct sur Facebook dans un hopital Français, ça vous choque ?
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Hier à 20:49 par zet

» Anthony hopkins
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Hier à 20:48 par zet

» Le calvaire de James 12 ans
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Hier à 20:47 par zet

» Humour en images ... tous thèmes ...
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Hier à 20:11 par girolette

» Une double fusillade a eu lieu mercredi soir en Allemagne
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Hier à 19:26 par DoMi

» Il a déjà tes yeux : la série
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Hier à 19:06 par blandine

» Un incroyable village de cabanes dans les arbres
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Hier à 18:57 par blandine

» La mémoire :déméler le vrai du faux
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Hier à 18:54 par blandine

» achat et choix d'un déambulateur
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Hier à 17:35 par Damkipik

» L'inventeur de la très populaire commande informatique dite du "copier-coller", Lawrence "Larry" Tesler, est décédé à 74 ans
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Hier à 17:30 par Copernic

» Une bonne nouvelle ce soir ?
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Hier à 16:59 par blandine

» Inexplicable...
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Mer 19 Fév 2020 - 15:53 par Copernic

» Erotisme
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Mer 19 Fév 2020 - 14:15 par Arthénice

» La gendarmerie de la Marne lance un appel à témoins après la disparition d’une adolescente de 15 ans
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Mar 18 Fév 2020 - 17:34 par Copernic

» Est ce que vous connaissez la New Beat ?
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Lun 17 Fév 2020 - 16:40 par rose04

» Une attaque de chiens fait 8 bléssés
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Dim 16 Fév 2020 - 23:51 par canelle

» Nourriture et sexe:les plaisirs a partager
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Dim 16 Fév 2020 - 23:13 par girolette

» Vas t'on en finir avec ces électrocutions d'adolescents dans leur bain ?
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Dim 16 Fév 2020 - 18:59 par blandine

» que pensez vous de ça ?
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Dim 16 Fév 2020 - 18:58 par blandine

» Nos voyages en musique
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Dim 16 Fév 2020 - 18:46 par blandine

» Jamais vu un hibou comme ça....
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Dim 16 Fév 2020 - 18:09 par Copernic

» Quand le privé devient public-------
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Dim 16 Fév 2020 - 14:41 par Arthénice

» Libération de Patrick Balkany
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Dim 16 Fév 2020 - 10:55 par Arthénice

» Voici à quoi pourraient ressembler les Champs-Élysées en 2030
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Ven 14 Fév 2020 - 13:17 par Copernic

» les bras m'en tombent
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Ven 14 Fév 2020 - 11:48 par moguilev

» Scandale du charnier de l'université Descartes
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Jeu 13 Fév 2020 - 18:37 par DoMi

» Assistance sexuelle des handicapés
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Jeu 13 Fév 2020 - 13:36 par Arthénice

» Un jeune garçon et sa petite amie tuent un ado de 17 ans à cause d’une rivalité amoureuse
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Jeu 13 Fév 2020 - 9:57 par Marius

» Saint Pierre
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Mer 12 Fév 2020 - 19:48 par DoMi

» La tempête Ciara balaie le tiers nord de la France
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Mer 12 Fév 2020 - 14:06 par Copernic

» Alerte enlévement
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Mar 11 Fév 2020 - 18:12 par Crilauzik

» Une question qui peut parraitre idiote mais peut-etre pas tant que ça..
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Mar 11 Fév 2020 - 18:00 par Crilauzik

» Promesse réaliste ou poudre aux yeux ? Le secteur aérien britannique vise la neutralité carbone en 2050
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Mar 11 Fév 2020 - 17:29 par scoopy

» Après le Brexit, vient la tempête ? Le ton durcit entre Londres et Bruxelles
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Mar 11 Fév 2020 - 17:16 par scoopy

» Facebook va changer de design + quelques autres changements
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Lun 10 Fév 2020 - 20:48 par Copernic

» Le guide de l’échec sentimental
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Lun 10 Fév 2020 - 20:38 par DoMi

» Est ce que vous aussi Naguy vous gonfle ?
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Lun 10 Fév 2020 - 18:29 par DoMi

» “L’héritière” désignée de Merkel renonce à lui succéder
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Lun 10 Fév 2020 - 16:40 par Damkipik

» En Europe le taux de chômage des travailleurs handicapés est accablant
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Lun 10 Fév 2020 - 7:34 par scoopy

» Une fussillade en Thailande a fait vingt six morts
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Dim 9 Fév 2020 - 18:44 par Damkipik

» Qui a regardé le téléfilm et débat hier sur france 2 sur la réinsertion d'anciens détenus ?
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Ven 7 Fév 2020 - 9:17 par canelle

» Étiquette
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Jeu 6 Fév 2020 - 18:08 par Damkipik

» TF1 est vraiment en régression sur ses séries
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Jeu 6 Fév 2020 - 15:02 par rose04

» A 7 contre 2 pour voler leur téléphone
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Mer 5 Fév 2020 - 19:40 par Copernic

» Epstein Matzneff, Polanski
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Mar 4 Fév 2020 - 16:22 par Arthénice

» Si vous étes témoin d'actes de maltraitances sur un animal....
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Lun 3 Fév 2020 - 11:00 par canelle

» Londres: la police abat un homme qui aurait poignardé deux personnes
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Lun 3 Fév 2020 - 8:38 par canelle

» Le coronavirus vous fait il peur ?
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Dim 2 Fév 2020 - 20:19 par blandine

» Votre dîner (souper pour certains) de ce soir ....
Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Icon_minitime1Dim 2 Fév 2020 - 19:03 par Sophie


Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire

Aller en bas

Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Empty Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire

Message par blandine le Jeu 15 Sep 2016 - 20:47

C’était il y a 33 ans. Mais le harcèlement homophobe qu’a subi Jasmin Roy à l’école, lui a laissé des cicatrices indélébiles. Dans Sale pédé*, qui parait ce jeudi en librairie, le comédien et animateur québécois, décrit les humiliations quotidiennes qu’il a vécues dans l’enseignement secondaire. Un récit rare sur l’homophobie scolaire, qui demeure encore un sujet tabou, malgré les différentes initiatives conjointes de l’Education nationale et d’associations, pour lever le voile sur ce fléau.

L’histoire qu’a vécue Jasmin Roy s’est passée dans la campagne québécoise, mais aurait pu se dérouler dans l’Hexagone, le harcèlement scolaire touchant un élève français sur cinq. C’est parce qu’il est efféminé, que l’adolescent devient la tête de Turc de ses camarades masculins, pendant les récréations et dans le bus scolaire. Des agressions commises en groupe et qui démarrent part des insultes homophobes : Jasmin est tantôt appelé « tapette », « tantouze » et « sale pédé ». Aux injures viennent s’ajouter les coups de poing, gifles et crachats. « Je sombrais graduellement dans un profond désespoir, emprisonné par mes bourreaux qui réussissaient à intensifier et à raffiner de jour en jour leur haine facile et gratuite », décrit-il. Certains jours, Jasmin s’empêche d’aller aux toilettes puisque c’est le lieu où les sévices qui lui sont infligés sont les plus violents. Et les cours de sport, deviennent de véritables séances de torture pour l’adolescent.

Il s’enferme dans le mutisme

Les effets de ces humiliations sur son équilibre psychologique et sa santé se font vite sentir. Jasmin souffre de terreurs nocturnes, de vomissements causés par l’angoisse. « J’ai perdu ce que j’avais de plus précieux à cette époque : mon sourire », résume-t-il. Et même si ses parents se plaignent auprès des chefs d’établissements, les violences qu’il subit sont banalisées.

Rares sont les enseignants qui interviennent en sa faveur et lorsqu’ils le font, ses agresseurs, furieux d’être punis, redoublent de violence envers lui. Ce qui le pousse, de guerre lasse, à encaisser les affronts sans broncher : « La solitude, l’abandon, l’humiliation m’ont fait sombrer dans un silence farouche », confie-t-il. Et il est à chaque fois obligé de courber davantage l’échine : « Combien de fois ai-je dû m’excuser auprès de mes détracteurs d’être simplement celui que j’étais : un sale PD qui ne savait même pas encore qu’il deviendrait homosexuel un jour », témoigne-t-il.

Ce n’est finalement que cinq ans plus tard, lorsque ses bourreaux sont orientés dans la filière professionnelle que Jasmin obtient un peu de répit. Et grâce au théâtre, il trouve une forme de résilience. « On découvrait pour la première fois mon charisme enfoui », raconte Jasmin, qui finit par susciter l’admiration de ses camarades.


« Aujourd’hui, je n’ai plus peur des hommes hétéros »

Maisles traumatismes ont la vie dure. « Les souffrances passées sont inscrites dans la tanière de l’inconscient et attendent le moment opportun pour revenir nous hanter », écrit joliment Jasmin. « Au début de l’âge adulte, l’anxiété me paralysait et étouffait chacune de mes paroles lorsque j’étais en présence d’hommes uniquement », raconte-t-il. Jasmin, devenu jeune homme, souffre aussi toujours d’un énorme déficit de confiance en lui : « je traînais en moi une crainte démesurée d’être rejeté par mes pairs », poursuit-il.

Et alors que Jasmin est devenu comédien et qu’il a trouvé l’amour, il est foudroyé par ses troubles de l’anxiété. Un mal soigné à coup d’antidépresseurs et de psychanalyse. Jasmin finit aussi par exprimer sa colère et par comprendre pourquoi les adultes ne l’ont pas secouru lorsqu’il était agressé à l’école : « avec le recul, j’ai réalisé que les surveillants et les enseignants ne veulent pas s’investir dans une démarche antihomophobe par peur d’être étiquetés comme des alliés des homosexuels », écrit-il. « Aujourd’hui, je n’ai plus peur des hommes hétéros », se félicite celui qui a créé une fondation luttant contre le harcèlement scolaire.

Au-delà du récit de son histoire, Jasmin Roy délivre aussi des messages à l’intention des ministres de l’Education de tous pays. Pour lui, il est urgent de poursuivre la sensibilisation à dans les établissements aux discriminations homophobes, de former les enseignants et les surveillants à s’interposer dans les manifestations de violence homophobe… Un discours qui portera sûrement lors de la journée nationale « non au harcèlement », le 3 novembre prochain.
blandine
blandine

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Empty Re: Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire

Message par Damkipik le Sam 19 Nov 2016 - 18:32

Sur 75 personnes qui ont lu cet article je suis la seule à réagir ?
D'accord, l'histoire se passe au Canada mais je suis sûre qu'il pourrait y avoir des récits identiques en France et c'est terrible d'imaginer un tel calvaire pour un scolaire seulement parce qu'il est apparemment sexuellement différent. Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire 3782028998
"Guillaume et les garçons à table !" c'est gentillet en comparaison.
Damkipik
Damkipik

Membre de BREZOLAND



https://consommer-autrement.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Empty Re: Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire

Message par blandine le Sam 19 Nov 2016 - 18:47

Merci Damkipik d'avoir lu ce post Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire 403184
blandine
blandine

Modératrice



Revenir en haut Aller en bas

Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Empty Re: Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire

Message par Invité le Lun 21 Nov 2016 - 14:56

Damkipik a écrit:Sur 75 personnes qui ont lu cet article je suis la seule à réagir ?
D'accord, l'histoire se passe au Canada mais je suis sûre qu'il pourrait y avoir des récits identiques en France et c'est terrible d'imaginer un tel calvaire pour un scolaire seulement parce qu'il est apparemment sexuellement différent. Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire 3782028998
"Guillaume et les garçons à table !" c'est gentillet en comparaison.

Ben heu ch'ais pas, il est devenu le comédien, animateur, écrivain .... si personne ne lui avait crié "sale tarlouze" y s'rait p'êt manœuvre dans le bâtiment Suspect
Et puis bof, les enfants sont méchant et l'on toujours étaient,... les gros , grosses, ou maigre, ou trop bronzé ou,.. ou, ... ou,...
Bref encore un qui surf sur la bien pensante actuel
je ne dis pas qu'il n'en a pas souffert Suspect , mais là cela devient lassant .. pfffffffffff
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Empty Re: Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire

Message par Damkipik le Lun 21 Nov 2016 - 16:11

Ce qui devient lassant c'est le manque de tolérance de beaucoup face aux différences provoquées par la nature et au jeu de singe (je me bouche les yeux, les oreilles et la bouche) de la masse silencieuse.
Damkipik
Damkipik

Membre de BREZOLAND



https://consommer-autrement.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Empty Re: Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire

Message par Invité le Lun 21 Nov 2016 - 20:17

Damkipik a écrit:Ce qui devient lassant c'est le manque de tolérance
A force de tolérance, regarde ou en est la France !!!
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire Empty Re: Sale pédé :le récit rare sur l’homophobie scolaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum