Connexion

Récupérer mon mot de passe

Statistiques
Nous avons 47 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Dilettant

Nos membres ont posté un total de 92632 messages dans 4786 sujets
Derniers sujets
» Votre dîner (souper pour certains) de ce soir ....
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Hier à 22:05 par Sophie

» 55% des français seraient pour le retour de la peine de mort.. Et vous ?
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Hier à 20:11 par rose04

» L'espace des points de vues
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Hier à 20:05 par girolette

» Un poulet au bord d'une route....
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Hier à 18:47 par Gelsey

» Tarte Suisse aux pommes
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Hier à 13:49 par Frimousse73

» La cuisine de chez moi
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Ven 18 Sep 2020 - 19:46 par canelle

» 10.800 euros d'amende pour avoir invité 50 personnes chez lui
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Ven 18 Sep 2020 - 17:50 par Frimousse73

» La nouvelle blague de TF1
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Jeu 17 Sep 2020 - 21:55 par DoMi

» Erotisme
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Jeu 17 Sep 2020 - 21:43 par DoMi

» Beaudelaire : un phare dans la nuit.
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Jeu 17 Sep 2020 - 21:11 par Frimousse73

» Plusieurs bateaux attaqués par des orques au large de l’Espagne
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Jeu 17 Sep 2020 - 20:18 par Damkipik

» La France préte a acceuillir une centaine de migrants
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Dim 13 Sep 2020 - 19:44 par girolette

» Quel est votre repas de ce midi ...
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Dim 13 Sep 2020 - 19:41 par girolette

» La Tribune qui a peut-être fait reculer le gouvernement...
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Dim 13 Sep 2020 - 8:25 par canelle

» Le Point est revenu sur la fraude sociale qui nous pénalise tous !
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Sam 12 Sep 2020 - 17:20 par canelle

» Vinaigrette
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Ven 11 Sep 2020 - 14:35 par Frimousse73

» TV5 Monde lance aujourd'hui sa plateforme mondiale et gratuite de vidéos à la demande, sa réponse "en français" aux géants américains comme Netflix
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Mer 9 Sep 2020 - 16:21 par Copernic

» Charly Hebdo ... la couverture ..
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Mar 8 Sep 2020 - 18:47 par Damkipik

» France : un plan de relance pour créer 160.000 emplois en 2021
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Lun 7 Sep 2020 - 17:59 par Frimousse73

» L'orque et la loutre !
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Lun 7 Sep 2020 - 17:56 par Frimousse73

» J'aime beaucoup ce qu'il dit et dénonce.
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Lun 7 Sep 2020 - 17:41 par girolette

» Encore avec Amazon !
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Lun 7 Sep 2020 - 17:35 par Damkipik

» on cherche des mèdecins
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Lun 7 Sep 2020 - 17:22 par Damkipik

» Humour en images ... tous thèmes ...
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Dim 6 Sep 2020 - 20:24 par Copernic

» Eh les gas, animateur c'est un métier !
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Dim 6 Sep 2020 - 18:44 par blandine

» Les activités nucléaires de la Corée du Nord soulèvent une "sérieuse inquiétude" (ONU)
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Dim 6 Sep 2020 - 10:17 par papacoz

» Et c'est reparti pour un tour
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Sam 5 Sep 2020 - 17:23 par Copernic

» Une belge s'en est allée : Annie Cordy est décédée à l’âge de 92 ans
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Sam 5 Sep 2020 - 14:54 par Copernic

» Que feriez vous?
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Ven 4 Sep 2020 - 14:36 par Damkipik

» Coronavirus : Didier Raoult attaqué devant l'Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Ven 4 Sep 2020 - 13:16 par Frimousse73

» L'Allemagne attend de l'Europe une réponse commune à l'empoisonnement du dissident russe Navalny
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Jeu 3 Sep 2020 - 21:13 par Gelsey

»  Faut-il interdire les casques audio et les oreillettes à vélo ?
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Jeu 3 Sep 2020 - 17:28 par Copernic

» La Maison Blanche veut débloquer l'impasse Serbie-Kosovo en misant sur l'économie
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Mer 2 Sep 2020 - 15:29 par Damkipik

» Que cherchent nos dirigeants?? Nous cachent-ils l'apocalypse à v enir???
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Mer 2 Sep 2020 - 13:44 par DoMi

» Emmanuel Macron a interdit cette année la chasse à la glu
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Lun 31 Aoû 2020 - 21:12 par Copernic

» PierreNorat renonce...
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Lun 31 Aoû 2020 - 13:51 par Damkipik

» les dix petits.....?????
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Lun 31 Aoû 2020 - 9:53 par Frimousse73

» Vous en pensez quoi???
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Dim 30 Aoû 2020 - 20:51 par Arthénice

» Le jeune homme en vacances
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Dim 30 Aoû 2020 - 20:13 par Frimousse73

» Selon cette étude, la moitié des femmes ne serait pas épanouie au lit
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Dim 30 Aoû 2020 - 16:24 par Frimousse73

» Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti lance une mission d’inspection pour renforcer la prévention du suicide en prison
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Jeu 27 Aoû 2020 - 14:50 par Damkipik

» A propos de la Covid-19
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Mer 26 Aoû 2020 - 17:36 par Arthénice

» Un payasan retraité trouve l'antidote contre le Covid-19 sur toutes les surfaces
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Mer 26 Aoû 2020 - 14:50 par Damkipik

» Serie Chef
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Mer 26 Aoû 2020 - 14:35 par canelle

» Le refus du port du masque en entreprise pourrait constituer une « faute » professionnelle
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Mar 25 Aoû 2020 - 16:11 par hyacinthe

» Finale PSG / BAYERN .
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Mar 25 Aoû 2020 - 13:37 par Frimousse73

» Netflix
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Mar 25 Aoû 2020 - 8:07 par Christophe

» Père Fouettard banni de Facebook: “Ce n’est pas à une entreprise américaine de déterminer ce qui est permis ou pas”
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Lun 24 Aoû 2020 - 16:28 par Caro

» Cette vidéo bouleversante de Loïck, jeune supporter du PSG atteint par un cancer, qui a touché les internautes et les joueurs de l'équipe parisienne qui lui ont répondu - Regardez
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Dim 23 Aoû 2020 - 18:59 par blandine

» "Il n'y aura plus de place pour les migrants illégaux en Italie" avertit Di Maio, le ministre des affaires étrangères
Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Icon_minitime1Dim 23 Aoû 2020 - 12:15 par scoopy

Le Deal du moment : -72%
CDISCOUNT A VOLONTÉ pour 8 euros
Voir le deal
8 €

Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine

Aller en bas

Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine Empty Donald Trump accusé de vouloir politiser un Pentagone lui-même accusé d'avoir militarisé à l'excès la police américaine

Message par Copernic le Dim 14 Juin 2020 - 16:05

Le Pentagone est accusé d'avoir participé ces dernières années à la militarisation des services de police américains en leur fournissant gratuitement ses surplus de véhicules blindés et d'armes de guerre, grâce à un programme controversé que l'opposition démocrate veut désormais limiter.

Les images de policiers en tenue de combat et armés de fusils d'assaut face aux manifestants qui protestaient contre les violences policières ont relancé le débat sur ce programme que Barack Obama avait fortement limité en 2015, mais que le président Donald Trump a relancé en 2017.

A Minneapolis, d'impressionnants véhicules blindés ont ainsi été déployés lorsque des émeutes ont éclaté fin mai après la mort de George Floyd sous le genou d'un policier blanc.

Ces ressources sont des armes de guerre et il faut désormais "arrêter de militariser les forces de l'ordre", indique un projet de loi sur la réforme de la police présenté cette semaine par près de 200 élus du Congrès, majoritairement démocrates.

500 millions d'équipement transférés en 2017

Depuis 1997, l'armée américaine a distribué à plus de 8.000 forces de polices, fédérale, tribales et locales, des équipements d'occasion ou neufs allant des armes de poing aux hélicoptères, en passant par les véhicules blindés conçus pour résister aux engins explosifs, pour une valeur totale de 6,8 milliards de dollars, précise ce texte.

Sur la seule année fiscale 2017, quelque 500 millions d'équipements militaires ont été transférés aux services de police du pays par l'intermédiaire du programme dit "1033", en référence à la section du budget de Défense 1997 qui l'a créé.

Police surarmée ?

Les dernières données de la direction logistique du Pentagone (DLA) montrent à quel point certains services de police ont profité des largesses du Pentagone, parfois dans des proportions pouvant être considérées comme exagérées au vu de leur population.

Dans le Montana, la police du comté de Flathead (90.000 habitants), surtout connu pour sa proximité avec le parc national de Glacier, a reçu en 2013 un véhicule blindé résistant aux mines, évalué à près de 700.000 dollars, un an après s'être équipée d'un premier véhicule de transport militaire.

La police de la petite ville d'Ada, dans l'Oklahoma, qui ne compte que 16.000 habitants, s'est équipée au fil des ans de 34 fusils d'assaut M-16 avant de recevoir un véhicule blindé anti-mines en juillet 2019. Elle compte huit policiers à temps plein et deux à temps partiel.

Dans un pays où la population est largement armée et où de nombreuses écoles ont été endeuillées par des fusillades ces dernières années, même les établissements scolaires profitent de la générosité du Pentagone. En Floride, les 47 écoles, collèges et lycées du Bay District, à Panama City, ont acquis en 2012 et 2013 pas moins de 27 fusils d'assaut et deux véhicules blindés résistant aux mines.

Le projet de loi des élus démocrates de la Chambre des représentants prévoit de limiter strictement les transferts d'explosifs, de grenades et de lance-grenades, ainsi que de ces véhicules blindés plus adaptés aux théâtres de guerre qu'au maintien de l'ordre.

Des sénateurs préparent eux aussi un texte de loi, sous la houlette d'un élu démocrate d'Hawaï, Brian Schatz, qui dénonce depuis plusieurs années le surarmement de la police américaine.

"Il est clair que de nombreux services de police s'équipent comme s'ils partaient à la guerre et ça ne marche pas pour maintenir l'ordre", a-t-il déclaré au New York Times. "Ce n'est pas parce que le ministère de la Défense a des armes en surplus qu'elles seront forcément bien utilisées".

L'épisode Michael Brown

Le sénateur Schatz et son collègue républicain Rand Paul avaient déjà tenté de présenter une loi similaire en 2014, après la publication des premières informations sur le "programme 1033", dans la foulée des émeutes raciales de Ferguson.

La mort d'un jeune Noir de 18 ans, Michael Brown, tué par balles par un policier blanc, avait provoqué dix jours de violentes émeutes entre la population noire et des forces de l'ordre de cette petite ville du Missouri, qui avaient fait usage de fusils d'assaut et de véhicules blindés venus du Pentagone.

De son côté, Donald Trump, accusé de vouloir politiser l'armée américaine, s'est tenu éloigné de toute controverse avec le Pentagone ce samedi lors de la cérémonie de remise de diplômes de la prestigieuse académie militaire de West Point, près de New York.

Le président américain a choisi un ton solennel dans son discours, loin des accents martiaux adoptés face aux manifestations contre le racisme et les brutalités policières des dernières semaines, qui ont poussé les plus hauts responsables du Pentagone à se désolidariser publiquement de la parole présidentielle.

"L'armée a été en première ligne pour mettre fin à la terrible injustice de la ségrégation" lors de la lutte pour les droits civiques dans les années 1960, a-t-il affirmé, devant les 1.107 "cadets" (élèves officiers) assis sous le soleil en respectant une distanciation physique, pandémie de coronavirus oblige.

Donald Trump a fait une allusion aux grand mouvement de colère qui s'est emparé du pays depuis la mort fin mai d'un Afro-Américain, George Floyd, tué par policier blanc lors de son arrestation à Minneapolis. Il a remercié "les hommes et les femmes de la Garde nationale" qui ont été déployés pour "assurer la paix, la sécurité et l'Etat de droit constitutionnel dans nos rues". Cette force de réserve a notamment protégé l'enceinte de la Maison Blanche à Washington.

Après plusieurs manifestations violentes et des scènes de pillages dans plusieurs villes américaines, le président avait soulevé un tollé en menaçant de déployer l'armée pour restaurer "la loi et l'ordre". Le ministre de la Défense Mark Esper, lui-même diplômé de West Point, s'est opposé la semaine dernière à cette idée. "L'option d'utiliser les soldats d'active ne devrait être employée qu'en dernier ressort et dans les situations les plus urgentes et les plus dramatiques", a-t-il dit.

Jeudi, le chef d'état-major américain, le général Mark Milley, a regretté de s'être affiché en uniforme aux côtés du président après la dispersion brutale de manifestants près de la Maison Blanche. "Je n'aurais pas dû être là", a-t-il dit, déplorant avoir "donné l'impression que les militaires intervenaient dans la politique intérieure".

Autre divergence avec le président, les deux responsables du Pentagone ont fait savoir qu'ils étaient favorables à l'idée de rebaptiser les bases militaires américaines portant le nom de généraux confédérés de la Guerre de sécession, pro-esclavage. Une idée à laquelle Donald Trump s'est catégoriquement opposé.

Plus de "guerres sans fin"

Le milliardaire républicain, qui selon certains médias a envisagé un moment de limoger Mark Esper, a depuis voulu apaiser ses relations avec le Pentagone. "Le travail des soldats américains n'est pas de reconstruire des pays étrangers, mais de défendre avec force notre nation contre des ennemis étrangers", a-t-il souligné samedi.

Il a par ailleurs répété sa volonté de mettre un terme "à l'ère des guerres sans fin", en allusion notamment au plan de retrait de l'armée américaine d'Afghanistan.

Donald Trump, qui n'a jamais fait son service militaire, s'est souvent adressé aux militaires lors de ses voyages à l'étranger et n'a pas hésité à faire applaudir les soldats lors de remarques au ton polémique, les faisant par exemple huer les journalistes qui couvraient un événement, mettant en évidence le soutien d'une partie des militaires américains à ses vues.

Avant son discours, d'anciens diplômés de l'académie de West Point, qui a formé de nombreux responsables militaires et gouvernementaux américains, ont mis en garde dans une lettre ouverte les jeunes cadets contre toute "obéissance aveugle" aux ordres, rappelant les dangers posés par les "tyrans".

"La politisation des forces armées fragilise le lien entre l'armée et la société américaine", rappellent ces 400 anciens élèves de toutes générations qui disent avoir servi à eux tous dix administrations américaines. "Si ce lien était rompu, les dégâts pour notre pays seraient incalculables".

Donald Trump avait annoncé dès avril qu'il participerait à la remise des diplômes de l'académie, située à une centaine de kilomètres au nord de New York, épicentre américain de la pandémie de Covid-19. Les organisateurs ont dû modifier le cérémonial pour respecter le plus possible les consignes de sécurité sanitaire face au coronavirus.

Les cadets sortaient ainsi de deux semaines de quarantaine et sont arrivés à la cérémonie en portant un masque, sans leurs familles, qui n'ont exceptionnellement pas été invitées cette année.
Copernic
Copernic

Administrateur



Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum